Top 14

9e journée Top 14 - Toulouse-Stade français (28-10): Le Clasico pour le Stade toulousain

A Ernest-Wallon, Toulouse a remporté le choc des "Stades" contre Paris, décrochant au passage son cinquième succès bonifié à domicile (28-10).

 
Le Clasico pour Toulouse - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Gonzalo Quesada avait donc raison d’appréhender ce déplacement à Toulouse. Malgré son statut de leader avant le début de la neuvième journée, le Stade français n’a finalement pas existé sur la pelouse d’Ernest-Wallon, battu (28-10) par le champion de France 2012. Bien sur, les larges victoires, les bonus offensifs sont monnaie-courante depuis le début de la saison à Toulouse. Mais les Parisiens, emmenés par leurs meilleurs éléments, espéraient secrètement faire un peu mieux que leurs prédécesseurs.

Si les Toulousains ont mis quelques minutes à mettre leur jeu en place, les quelques accrochages (3e, 8e, 9e) ont permis à tout le monde de se rappeler aux bons souvenirs des Clasicos d’il y a quelques années, toujours nourris par de belles empoignades. Au-delà du rude combat proposé par les deux formations, c’est le Stade toulousain qui a su appuyer sur l’accélérateur pour creuser l’écart. "Ça va vite, ça va trop vite", criait Josiane Balasko dans "Les Bronzés font du ski". C’est un peu ce qu’on du se dire les Parisiens en rentrant aux vestiaires, alors qu’ils étaient menés (14-3) après avoir encaissé deux essais par Yoann Huget (18e) et Hosea Gear (33e). Et cela aurait pu être pire, notamment si McAlister n’avait pas laissé filer neuf points au pied.

25 sur 25 pour Toulouse à domicile

A ce moment-là, on ne donnait pas cher de la peau des hommes de Quesada, tant ils semblaient manquer de solutions malgré leur bonne tenue générale en mêlée fermée. Ce qui n’était pas le cas de la touche, secteur en perdition (huit ballons perdus au total) mais aussi amputée de Parisse et Flanquart, blessés. Si la deuxième période fut un peu moins à sens unique, les Parisiens ne doivent leurs seuls points marqués qu’à un contre gagnant de Plisson sur McAlister (21-10, 50e). Pour le reste, on notera le troisième essai d’Huget (66e) qui permit à son équipe de conserver le bonus offensif. Et donc à son équipe de poursuivre son carton plein à domicile (25 points sur 25 possible). Idéal avant de débuter la H Cup, vendredi. A domicile.

Le Stade français, qui aurait bien aimé décrocher un cinquième succès consécutif repart finalement avec une défaite et quelques doutes dans ses valises. Si le fait d’avoir laissé la place de leader au RCT n’est qu’anecdotique, les nombreuses erreurs défensives posent question. Mais les Parisiens, qui affrontent Lusitanos et Cavalieri en Challenge européen, vont devoir attendre quelques semaines pour se tester une nouvelle fois. Ils auront donc le temps de travailler. Et peut-être aussi de gamberger.

 - Rugbyrama@LaurentBedout
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |