Hart - Grenoble Brive - 28 septembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

8e journée Top 14, Grenoble-CABCL (12-12) - Brive, la leçon de courage

Brive, la leçon de courage

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 28/09/2013 à 22:09 -
Par Midi Olympique - Le 28/09/2013 à 22:09
Solidaire, Brive, réduit à 14 au quart d'heure de jeu, s'est sorti les tripes pour décrocher un résultat nul à Grenoble (12-12).

Pour certains, le match nul a des airs de victoire. Pour d’autres, cela a plutôt un goût de défaite. Au terme d’une partie sans essai, Grenoble et Brive se sont séparés sur un match nul (12-12). A quatorze depuis le quart d’heure de jeu (rouge pour Sanchou), Brive a montré un énorme courage pour décrocher l’égalité et n’a pas vraiment été récompensé de ses efforts. Pour Grenoble, ce résultat est synonyme de mauvaise performance. Les Isérois pouvant espérer mieux d'un match à domicile.

Et le score final était à l’image de la partie tout au moins de la première période. Cadenassée, hachée, avec beaucoup de déchets et surtout d’indiscipline avec pas moins de quatre cartons jaunes et un carton rouge. En effet, si Brive réalisait une plutôt bonne entame, rapidement, la nervosité ambiante se faisait ressentir de part et d’autre. Résultat: les deux formations se rendaient coup par coup tant au niveau du score qu’au niveau de l’indiscipline. Puis, au quart de jeu, Thomas Sanchou écopait d’un carton rouge laissant ses partenaires brivistes à 14 pour le reste de la partie. Une supériorité numérique permettant à des Grenoblois, réalistes, de rentrer aux vestiaires en tête au score (12-6) grâce au pied de Courrent.

Brive au courage

Au retour des vestiaires, malgré son infériorité numérique, Brive prenait le jeu à son compte. Solides sur leurs bases, tant en mêlée que sur les coups de pied pertinents de Swanepoel, les Corréziens faisaient sérieusement douter les Grenoblois à l’image d’un Caminati en échec sur ses tentatives de pénalité. Dominateurs territorialement, les hommes de Didier Casadei n’arrivaient pas toujours à concrétiser via le jeu. Ils s’en remettaient alors au pied de Germain qui, malgré quelques coups de pied ratés, permettait à son équipe de décrocher une égalité au goût de victoire.

En décrochant un résultat nul à Lesdiguières, les Brivistes ont fait preuve d’une grande force de caractère, un peu à l’image de l’autre promu, Oyonnax. Indiscipliné mais courageux, le CABCL repart avec deux points qui pourraient compter en vue du maintien. Reste désormais à continuer sur cette lancée lors de la réception du champion de France lors de la prochaine journée. Du côté de Grenoble, ce résultat marque un coup d’arrêt après la victoire sur le terrain de Biarritz. Les hommes de Fabrice Landreau doivent alors se remobiliser afin de préparer au mieux le périlleux déplacement au Racing Métro.

 
 

commentaires


  • Toph6630/09/2013 21:32

    Merci mon Fred de croire en nous, mais je peux te dire que j'ai eu des sueurs froides... Heureusement que le ST n'est pas venu avec la grosse équipe, on pouvait manger. Le point positif c'est que les gars n'ont rien lâché. On a pris exemple sur vous... 😉 Pour revenir au CAB, l'essentiel c'est que vous n'êtes pas trop touchés par les blessures contrairement à Oyo par exemple. Par contre, j'espère que vous n'aurez pas trop lâché d'énergie à Grenoble parce que le CO est un gros morceau... A + amic 😉 PS : désolé pour la dernière fois, mon pote a été... lourd.

  • wind1730/09/2013 16:51

    Bravo à Brive qui ramène des points à tous ses matchs (ou presque) et qui jamais ne lâche. L'année dernière vous méritiez de monter, cette année, vous méritez de rester.

  • slally30/09/2013 16:44

    @vicomté c est ce que je dit implicitement ^^