Top 14

7e journée Top 14 - RCT-Aviron bayonnais (18-12): Service minimum pour Toulon

Rugby Club Toulonnais18 - 12Aviron Bayonnais

Sans forcément réaliser une grande partie, les Toulonnais ont repris la tête du championnat en battant l'Aviron bayonnais (18-12).

 
Service minimum pour Toulon - Rugby - Top 14Icon Sport
 

A l’heure où les "impasses" à l’extérieur se multiplient, que certains matchs semblent perdus d’avance, on aurait pu croire que l’Aviron, à une semaine du derby basque, n’aurait pas dérogé à cette mode lors de ce déplacement face à l’ogre toulonnais. Mais le choix du staff bayonnais de jouer le coup à fond a finalement payé puisqu’il débouche sur un point de bonus défensif conquis face à des Toulonnais qui ne pourront se satisfaire que de la victoire (18-12). "Difficile de retenir du positif de cette rencontre", avouait Mathieu Bastareaud à l’issue du match. C’est plutôt bien résumé.

D’ailleurs, le RCT a mis beaucoup (trop ?) de temps à entrer dans ce match. Contrés en touche, bousculés dans les rucks, Botha et ses coéquipiers ont eu toutes les peines du monde à prendre la mesure de leur adversaire. Heureusement pour eux, le manque d’efficacité des joueurs de l’Aviron, qui ont laissé en chemin plusieurs bonnes occasions en première période (2e, 7e, 16e, 25e, 35e), leur a permis de virer en tête à la pause (8-6), grâce aussi à un essai en solitaire de Tuisova (32e).

Bayonne se rassure avant le derby basque

On s’attendait donc à une reprise musclée des Varois, comme le fut probablement le discours du staff dans les vestiaires. Mais il n’en fut rien. Ils ont même dû faire face à une double infériorité numérique en deuxième période (Claassens à la 50e pour une faute volontaire puis Ali Williams, à la 60e, pour rucking), ce qui n’a pas arrangé les choses. Mais ce n’est pas parce qu’on joue à quatorze qu’on est obligé de faire tomber des ballons à tout-va et d’envoyer des passes dans les chaussettes ou en touche.

Sans un nouvel éclair de David Smith (53e), les hommes du duo Lanta-Deylaud auraient même pu réaliser le très gros coup de cette septième journée. Mais, après la défaite à domicile face au Racing-Métro, les Bayonnais se sont tout de même rassurés une semaine avant de recevoir Biarritz, défait à domicile par Grenoble (21-27). On ne donnait pourtant pas cher de la peau de la plus mauvaise défense à l’extérieur cette saison (37 points encaissés en moyenne). Comme quoi, il n’est pas toujours judicieux de faire tourner son effectif. Même quand on se déplace à Toulon.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |