Top 14

7e journée Top 14: Le Racing sur sa lancée, Castres champion atone

Les Franciliens ont enchainé un troisième succès de rang alors que Castres n'a pas existé à Toulouse. Pelissié a été étincellant. La 7e journée en bref.

 
Le Racing sur sa lancée, Castres champion atone - Rugby - Top 14Icon Sport
 

EN HAUSSE  : 

Brive

En s’imposant face à l’Usap (31-6), Brive prolonge sa série d’invincibilité à domicile. Jean-Baptiste Pejoine et ses coéquipiers se redonnent de l’air en s’éloignant de la zone de relégation (11e place). Les Brivistes, qui n’ont encaissé aucun essai lors de la rencontre, ont atteint à trois reprises la zone d’en-but. Swanepoel, auteur d’un doublé, reflète la dynamique positive qui a animé son équipe lors de cette rencontre. Un bon résultat à confirmer lors du prochain déplacement à Grenoble.

EN BAISSE  : 

Castres

Les Castrais ont été inexistants sur la pelouse d’Ernest-Wallon. Etouffés par des Toulousains qui ont vraisemblablement retrouvés leur jeu, les champions de France en titre ont montré un tout autre visage que lors de la victoire face à Toulon (22-15). L’année dernière, le Stade toulousain a été la seule équipe à s’imposer à deux reprises face à Castres. Il ne tient qu’aux hommes de David Darricarrère de corriger le tir lors du match retour en février.

LE JOUEUR  : 

Jonathan Pélissié (Montpellier)

Le jeune demi de mêlée a définitivement marqué les esprits ce week-end. En inscrivant à lui seul 31 points lors de la victoire bonifiée de son équipe face à Clermont (43-3), il a su gagner son duel avec son vis-à-vis Morgan Parra. Décisif dans son jeu au pied et auteur d’un doublé, le joueur du MHR a prouvé encore une fois qu’il méritait son statut de révélation de la saison. En réitérant de telles performances, Pélissié s’ouvrirait de la plus belle des manières les portes de l’équipe de France.

L’ESSAI  : 

Matthieu Nicolas (Grenoble)

En s’imposant lors de la 7e journée, Grenoble signe sa première victoire à l’extérieur de la saison (21-27). Matthieu Nicolas marquait les premiers points de son équipe face au Biarritz olympique en marquant un essai à la 11e minute. Alors que Grenoble était à l’offensive dans le camp adverse, Courrent écartait pour son demi d’ouverture. Stewart aspirait les deux centres biarrots et décalait Matthieu Nicolas. Arrêté par l'appel de Coetzee, Baby ne pouvait rien faire face aux appuis de l’ailier grenoblois, qui aplatissait tranquillement dans l’en-but après une dernière accélération.

LA STAT  : 

3

Le Racing-Métro, qui est l’une des rares équipes à s’être imposée à l’extérieur, signe sa troisième victoire consécutive, compensant ainsi un début de saison hésitant. L’équipe, qui s’installe à la cinquième place du classement, a cependant une des attaques les moins performantes du championnat (11e sur 14). Les Racingmen n’ont inscrit que 8 essais, ce qui est loin des 20 totalisés par Toulon en seulement 7 journées.

LA DECLA  : 

"Cette défaite est amère car pas méritée. Nous avons joué une équipe de Paris très solide, très réaliste et qui a fait peu d'erreurs. Il nous a manqué des ballons en touche, dans la conservation. A chaque fois que l'on a avancé, nous les avons mis en difficulté. Si le carton jaune nous coûte peut-être le match, je ne vais pas accabler Hemani Paea. Et puis, à 12-9, nous nous sommes un peu recroquevillés sur nous-mêmes, nous avons moins joué. Peut-être aurions-nous dû continuer à jouer. Je regretterai aussi le fait que nous n'ayons pas été davantage récompensés pour notre domination en mêlée en seconde période. Nous avons perdu une bataille, mais pas la guerre." Christophe Urios, entraîneur d’Oyonnax, suite à la défaite de son équipe face au Stade Français Paris (15-16).

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |