Hosea Gear - toulouse bayonne - 24 aout 2013 - Icon Sport
 
Top 14

6e journée Top 14, Stade toulousain-BOPB (31-7) - Toulouse, une mi-temps et puis c'est tout !

Toulouse, une mi-temps et puis c'est tout !

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 15/09/2013 à 13:21 -
Par Rugbyrama - Le 15/09/2013 à 13:21
Toulouse s'est logiquement imposé avec le bonus offensif devant Biarritz (31-7) mais a totalement déjoué dans le second acte de la rencontre.
 

A eux deux, Biarritz et Toulouse cumulent douze des vingt derniers Boucliers de Brennus. Mais au vu de la rencontre de ce samedi, force est de constater que cette affiche a quelque peu perdu de sa saveur. D'autant que les Basques, lanterne rouge du championnat et handicapés par de nombreuses blessures, avaient décidé de laisser les cadres au repos pour ce déplacement en Haute-Garonne. Il n'en fallait pas plus aux Rouge et Noir pour s'assurer une victoire bonifiée (31-7), la troisième en autant de rencontres à domicile cette saison.

En revanche, il n'est pas certain que les hommes de Guy Novès sortiront totalement rassurés de cette rencontre. "On alterne entre le chaud et le froid en ce début de saison", disait d'ailleurs le manager toulousain la semaine passée, au sortir de la défaite 0-25 à Montpellier. Et cette rencontre face au BOPB a été un résumé de l'entame de championnat des Haut-Garonnais. Porté par des avants irrésistibles, et capable d'accélérer grâce à sa paire de centres Fickou-Fritz, le Stade a déroulé en première période. Avec quatre essais à la clé, oeuvres de Gear (12e), Lamboley (19e), Johnston (29e) et Tolofua (36e). Avant de déjouer complètement au retour des vestiaires.

Brew pour l'honneur

Une aubaine pour de jeunes Biarrots courageux, qui allaient alors relever la tête. Le BOPB remportait d'ailleurs (7-5) ce second acte rendu indigeste par un incalculable nombre de mêlées. Tandis que les Toulousains, pourtant en double supériorité numérique, ne parvenaient pas à conclure leur siège de la ligne adverse, les Basques se soudaient en défense pour résister. Et allaient même faire couler des sueurs froides dans le dos du staff toulousain, lorsque Brew marquait un essai plein d'opportunisme (26-7, 65e). A cet instant, le bonus offensif des Rouge et Noir ne tenait plus qu'à un fil. D'autant que les partenaires de Yoann Huget, qui aura beaucoup tenté en vain, s'étaient montrés stériles depuis la pause. Avant qu'un dernier assaut de la ligne basque ne permette finalement à Fickou d'assurer la victoire à cinq points (70e).

De quoi replacer les Toulousains, même si cette 7e place ne correspond toujours pas aux ambitions des joueurs de la Ville rose. Mais ils auront l'occasion de poursuivre leur bonne série à domicile, et donc leur remontée au classement, en recevant le voisin castrais la semaine prochaine. Les Biarrots aussi tenteront de profiter de l'avantage de leur pelouse la semaine prochaine face à Grenoble, pour enfin se remettre sur les bons rails. En attendant le grand derby à Bayonne dans quinze jours.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×