Top 14

6e journée Top 14, CO-RCT (22-15): Castres renverse à nouveau Toulon

Trois mois après la finale du championnat victorieuse, les Castrais ont une nouvelle fois pris le meilleur sur les Toulonnais (22-15).

 
Castres renverse à nouveau Toulon - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Cent-six jours après, la finale perdue par Toulon face à Castres (14-19) le 1er juin dernier était encore dans toutes les têtes varoises samedi lors des grandes retrouvailles de ces deux équipes à l’occasion de l’un des chocs de la sixième journée du Top 14. Devant son public du stade Pierre-Antoine, les champions en titre tarnais ont réussi à préserver leur invincibilité à domicile cette saison (trois matches, trois victoires) face au RCT (22-15) et poursuivent leur rythme yo-yo (une défaite, un succès). Ils peuvent dire merci à l’efficacité de leur buteur Rory Kockott (quatre pénalités, un drop et une transformation). Le Sud-Africain est sorti vainqueur de son duel toujours très attendu face à Jonny Wilkinson.

La rencontre a pourtant démarré de belle manière pour le demi d’ouverture anglais, tranchant sur deux pénalités réussies (4e et 6e, 0-6). Après l’entrée en jeu de Gray à la place de Diarra, touché rapidement, Castres a su stopper ses fautes pénalisantes au sol pour repartir de l’avant par une pénalité de Kockott (9e). Il a fallu attendre la 18e minute pour que les deux équipes se disputent la première mêlée. Les Toulonnais ont géré sereinement les tentatives d’attaques tarnaises symbolisées par un Brice Dulin en forme internationale. Kockott, dans tous les bons coups samedi, a transformé un magnifique drop des cinquante mètres avant de voir son talonneur Brice Mach aplatir sur un maul gagnant de son équipe (13-9) juste avant la mi-temps.

Le pied de Wilkinson a tremblé

Privés de nombreux éléments (Ali Williams, Juan Martin Fernandez Lobbe, Drew Mitchell et Bryan Habana), Toulon s’est laissé trop faire lors de ces retrouvailles. La meilleure attaque de la saison (18 essais) est restée muette et s’est cachée derrière le pied de Wilkinson qui a fini par trembler (3 pénalités manquées). La deuxième période a été marquée par les nombreux changements de part et d’autre et les premières minutes dans le Top 14 de la recrue sud-africaine du RCT, Juan Smith (entré à la 61e minute). Dans les dix dernières minutes, malgré l’apport de sang neuf, Toulon a fini par craquer et commettre de trop nombreuses fautes. Une aubaine pour Kockott avec trois pénalités réussies (59e, 67e et 74e). Les supporters castrais ont fêté ce succès comme il se doit.

Avec quatre points supplémentaires, Castres revient sur le podium (3e), intercalé entre Perpignan et Montpellier qui compte le même nombre de points (16). Un déplacement périlleux à Toulouse attend les coéquipiers de Rémi Talès la semaine prochaine. Ils tenteront d’accrocher leur première victoire à l’extérieur de la saison. Quant aux Toulonnais, ils sauvent le point de bonus défensif et comptent désormais deux points d’avance sur le trio derrière eux. Leur place de leader reste fragile avant la conclusion de cette sixième journée et la possibilité pour Clermont et le Stade français de passer devant. Toulon cherchera à se rattraper samedi prochain à domicile face à Bayonne. Devant son public de Mayol, les hommes de Bernard Laporte voudront continuer leur festival après avoir inscrit 41 et 62 points respectivement face au Racing-Métro (2e journée) et Brive (4e).

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |