Wulf - Biarritz Toulon - 8 septembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

5e journée Top 14 - Biarritz-Toulon (13-24) - Biarritz, le cauchemar continue

Biarritz, le cauchemar continue

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 08/09/2013 à 21:06 -
Par Rugbyrama - Le 08/09/2013 à 21:06
Quatrième défaite de la saison pour Biarritz, battu à Aguilera par Toulon (24-13). Le BOPB, dominé dans le combat, glisse à la dernière place du classement.

Toulon n’a pas brillé, mais Toulon a gagné. En s’imposant à Aguiléra (24-13), les Varois ont infligé à Biarritz son troisième revers de la semaine. Les Biarrots sont désormais derniers du Top 14, Brive ayant gagné face au voisin bayonnais (17-10), mais tout n’est pas pour autant à oublier ! Accrocheurs, les Basques ont longtemps cru s’en sortir avec un point de bonus défensif en guise de lot de consolation. Mais c’était sans compter sur la force de frappe du RCT qui, lorsqu’il se décide à jouer, finit toujours par aller aplatir dans l’en-but (55e, 72e). Les 17e et 18e essais de Toulon cette saison, qui ont coulé le Biarritz Olympique.

Face à Brive (62-12), Bernard Laporte avait dû imposer une soufflante à des joueurs "suffisants". En guise de réaction, un 42-0 infligé aux Corréziens en seconde période. Les premières minutes du match ont fait craindre le pire à Biarritz, Wilkinson transformant deux pénalités d’entrée de jeu (2e, 10e), Wulf donnant des frissons à la défense basque (7e, 9e). Quand Yachvili est sorti après avoir reçu un carton jaune mérité (24e) pour une manchette sur Delon Armitage, tout laissait à croire que l’armada toulonnaise allait prendre le large.

Mais c’est exactement l’inverse qui s’est produit. Toulon est retombé dans sa suffisance. De gourmandises en maladresses, le RCT a été sanctionné. L’occupation au pied de Traille et quelques percées de Thomas et Ngwenya ont permis au BOPB de s’approcher de l’en-but toulonnais, avant qu’une immense poussée de la mêlée biarrote ne renverse les avants varois et ne permettent à Yachvili de recoller au score sur pénalité (3-6). Rien de mirobolant, mais un soulagement: face à une équipe qui avait inscrit seize essais en quatre matches, le BOPB ne prenait pas la marée. Toulon est revenu des vestiaires sans beaucoup plus de mordant, et Biarritz a insisté. Waenga, d’un superbe coup de pied, a alerté Couet-Lannes, sans succès. Récompensé de ses efforts, Biarritz a fini par recoller au score grâce à la botte de Yachvili (47e, 6-6).

Giteau l’ange gardien

Ce dimanche soir, Toulon était plus dans la réaction que dans l’action. Giteau, déjà auteur de 27 points mercredi face à Brive, a appuyé sur l’accélérateur et servi Mermoz dans un fauteuil pour le premier essai de la rencontre (14-6). Loin de couler, le BOPB a continué sur sa lancé et tenté d’envoyer du jeu, alors que Toulon avait une nouvelle fois baissé de pied. Mêmes causes, mêmes effets: Biarritz a recollé au score, grâce à un essai transformé de Fono après une jolie passe croisée de Waenga (68e, 13-14).

Il n’en fallait pas tant aux Toulonnais pour revenir dans la partie. Cinq minutes plus tard, Giteau passait par un trou de souris entre Lund et Genevois pour aplatir entre les poteaux et se faire le plaisir de transformer l’essai (21-13). Biarritz, qui avait bataillé tout le match pour revenir, perdait tout sur un éclair de géni, y compris le point de bonus défensif. Après la rencontre, Bernard Laporte affichait son amertume au micro de Rugby+: "On ne pourra pas se contenter de ça toute l’année, c’est clair !". Si la marque des grandes équipes est de savoir gagner sans bien jouer, il est en effet clair que Toulon ne pourra pas compter sans cesse sur les exploits de Giteau pour être champion. En attendant le résultat de Stade français Clermont, Toulon est en tête du Top 14. Et Giteau y est pour beaucoup (trop) !

 
 

commentaires


  • fier moccot10/09/2013 12:36

    Pour le pseudo supporter du BO, hortensia/begonia ou magnolia(?): les "gueules de rats de Toulonnais "te saluent bien... Au retour , nous garderons notre calme ,nous, et pas d'injures comme les tiennes...mais vous repartirez avec vos 50 pions! et bonjour la pro D2; bye-bye Blanco...

  • PEYO5909/09/2013 20:26

    Viens au Pays Basque voir ce que c'est le rugby! Samdu57

  • agurjaunak09/09/2013 19:20

    @3tomates t as pas encore le c. l sortie des ronces pour chambrer les voisins !!