Dewaldt DUVENAGE James HOOK - perpignan grenoble - 4 septembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14 > - La 4e journée en bref

4e journée Top 14 en bref: Perpignan revient aux fondamentaux, Bayonne fanny

Perpignan revient aux fondamentaux, Bayonne fanny

Par Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 06/09/2013 à 09:45 -
Par Midi Olympique - Le 06/09/2013 à 09:45
Perpignan à la relance, le retour sur terre pour le Stade français, Tian insaisissable, Mermoz finisseur ou Bayonne fanny... La 4e journée du Top 14 en bref.

EN HAUSSE

Perpignan

Les Catalans n’ont décidemment pas dit leur dernier mot. Après un début de saison difficile, dont une défaite à domicile face au Stade français lors de la deuxième journée de championnat (27-28), l’Usap a enfin son match de référence pour lancer sa saison. Secoués la semaine dernière à Bayonne, les Perpignanais ont su revenir à l’essentiel pour trouver la faille face à Grenoble. En inscrivant cinq essais, dont un doublé de Sofiane Guitoune, les Catalans obtiennent même le point de bonus offensif (36-13). De bon augure pour la suite de la compétition et particulièrement le déplacement au Racing Métro ce samedi.

EN BAISSE

Stade français

Après un succès prometteur à domicile face à Biarritz sur le score de 38-3 lors de la troisième journée, le Stade français était attendu au tournant. Une victoire à Castres aurait permit aux hommes de Gonzalo Quesada de préparer sereinement la réception de Clermont pour la 5e journée de championnat. Dépassés en fin de partie, les Parisiens ont encaissé six essais à l'heure de jeu, principalement sur des contres (38-10). Le Stade français a trois jours pour se remobiliser et se préparer au choc contre l’ASMCA, remonté à bloc.

LE JOUEUR

Silvère Tian (Oyonnax)

Auteur d’un début de saison irréprochable avec son club, le joueur a de nouveau démontré ce week-end qu’il était un élément indiscutable dans l’équipe d’Oyonnax. Face au Biarritz olympique, l'ailier ou arrière a été autant présent en attaque que sur le plan défensif. Son engagement a été récompensé par deux essais en première mi-temps (11e et 23e).

L’ESSAI

Maxime Mermoz (Toulon)

Déjà menés au score, les Brivistes connaissent un nouveau coup dur en accusant un carton jaune à la 54e minute. Toulon impose sa pression dans le camp adverse et bénéficie d’une mêlée dans les vingt-deux mètres . Masoe transmet à son demi de mêlée Tillous-Borde qui éjecte le ballon rapidement pour Giteau. Placé à l’ouverture et auteur d’un match impressionnant, il arrive à fixer son vis-à-vis grâce à une accélération et sert Maxime Mermoz d’une magnifique chistera. Le Toulonnais n’a plus qu’à aplatir pour inscrire le cinquième essai de son équipe.

LA STAT

0

Bayonne n’a inscrit aucun point lors de la quatrième journée de championnat. Alors que le staff avait choisi de laisser les cadres au repos, l’équipe alignée n’a rien pu faire face à la dextérité des Clermontois. La dernière équipe à avoir fait une telle contre-performance en Top14 était Toulon, qui était reparti fanny du Stade André-Moga après avoir subi une correction de Bordeaux-Bègles (41-0) lors de la dix-septième journée de Top 14 2012/2013.

LA DECLA

Yoann Audrin (ailier de Montpellier)

"Ce mercredi, on rattrape le mauvais quart d'heure que l'on a fait contre Brive. On a réparé l'erreur car moi j'appelle ça une erreur. En menant 33-3 à un quart d'heure de la fin, on ne peut pas se permettre de se faire rattraper et perdre le match s'il reste cinq minutes de plus. On s'est bien causé cette semaine entre nous, on savait que cela n'allait pas être simple à Bordeaux qui est une équipe joueuse. On a marqué, c'est important, ce n'était pas arrivé contre Biarritz alors qu'on domine le match. Ce soir, on n'a pas eu énormément d'actions de marques mais sur les 3 ou 4, trois sont allées au bout, c'est plutôt positif pour la suite. On savait qu'ils aimaient bien jouer, on avait la possibilité de les contrer, ça a été le cas. On a baissé d'un cran notre niveau d'exigence et ça a payé".

 
 

commentaires


  • religionquinze8407/09/2013 08:53

    a AIME GIRAL on est jamais déçus , ambiance conviviale autour d'une mousse a la buvette ...........ici, ca sent bon le RUGBY DE FAMILLE qui disparait tout doucement , se stade que j'aime ............CATALAN ne change rien , pour le match RAS ..............je quitte la terre catalane ou j 'etait en vacances .....un peut triste

  • Franck-Béatrice Tixier-Tixeron07/09/2013 08:32

    Dire que Bayonne est fanny, on ne peut pas le nier le score parle de lui même, seulement les points que l'équipe de Bayonne auraient pu inscrire sur pénalité, les joueurs ont choisi la pénaltouche. Si dans l'immédiat, suivant les scores l'équipe de Bayonne est considéré comme une petite équipe, elle est grande par son esprit du jeu et du rugby. Courage au jeunes joueurs de cette équipe. Cela n'a pas été facile pour eux. Bravo au supporters présents ce jour là au Stade Marcel Michelin. Allez, allez, les bleus et blancs de l'aviron Bayonnais....

  • catalan6600006/09/2013 23:20

    oui t'en fait pas on ne s'emflamme pas on c'est tres bien que c'était pas l'équipe une de grenoble . On a encore beaucoup de boulot