Bryan HABANA - Toulon-Stade français - 3 mai 2014 - Icon Sport
 
Top 14

26e journée Top 14 - Toulon s'offre le luxe du repos

Toulon s'offre le luxe du repos

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 05/05/2014 à 09:41 -
Par Rugbyrama - Le 05/05/2014 à 09:41
Avec sa victoire contre le Stade français lors de la dernière journée de Top 14 (17-15), le RCT a validé son ticket pour les demi-finales. L'occasion de profiter d'un peu de repos avant la dernière ligne droite de la saison.
 

Une semaine de repos. Samedi, après sa victoire face au Stade français, le RCT a obtenu ce qu'il désirait: un billet direct pour les demi-finales du Top 14. "Ce n'était pas notre meilleur match de la saison, mais nous sommes heureux d'avoir assuré une place dans les deux premiers", résumait Pierre Mignoni, dans les couloirs de l'Allianz Riviera de Nice. Et de poursuivre: "C'est une bonne chose d'avoir un week-end de repos avant les prochaines échéances. Les joueurs ont besoin de récupération". De la récupération au programme des quinze prochains matchs, mais après une rencontre "en demie teinte", comme la jugeait Sébastien Tillous-Borde, le RCT va devoir continuer de travailler. "Nous allons analyser cette rencontre. Nous avons commis beaucoup d'imprécisions. Mais c'est une bonne alerte avant les prochaines échéances", détaillait Mignoni.

" On a joué n'importe comment (Tillous-Borde)"

Loin d'être aveuglés par leur victoire et leur première place à la fin des phases régulières, les Toulonnais étaient conscients de ne pas avoir réalisé leur meilleur match de la saison. Et surtout, il ne faudra pas rendre la même copie face aux Saracens et contre Toulouse ou le Racing. "En première période, nous avons balbutié notre rugby. A la mi-temps, les coachs nous ont dit que ce n'était pas possible de continuer comme ça. On a remis les choses en ordre en deuxième période", expliquait Alexandre Menini. Même son de cloche pour son coéquipier Tillous-Borde: "Nous avons été défaillants en touche ». Le demi de mêlée poursuit son analyse: "En première mi-temps, nous avons joué, mais n'importe comment. On s'est mis en danger face à une équipe de qualité. Nous avons mieux assuré en deuxième mi-temps".

De son côté, le président Toulonnais n'a également que très peu goûté à la première période de ses joueurs et maintient son groupe sous pression: "Ils avaient certainement la tête encore au Munster, puis certains se prenaient pour des super-héros en voulant traverser le terrain tout seul". Et de conclure: "Je félicite cependant les joueurs pour ce succès. Mais il nous reste encore trois rencontres à disputer et pour l'instant nous n'avons gagné aucun titre".

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×