Jamies Roberts - Racing Clermont - 19 avril 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

25e journée Top 14 - RacingClermont (22-6) - Le Racing fait forte impression

Le Racing fait forte impression

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 19/04/2014 à 20:45 -
Par Clément Mazella - Le 19/04/2014 à 20:45
Plus puissant et discipliné que Clermont, le Racing enchaîne un cinquième succès de rang (22-6) et s'ouvre les portes des phases finales du Top 14.

Si les Racingmen considéraient ce match comme un "huitième de finale", on peut dire qu’ils ont fait un grand pas vers un barrage à domicile avec cette victoire acquise de haute lutte face à Clermont (22-6). Avec soixante-neuf points au compteur (trois de plus que Castres, cinq de plus que Toulouse), les Franciliens sont désormais troisième à égalité avec…Clermont et donc dans une position intéressante avant un dernier match à Montpellier dans deux semaines.

Pourtant, rien n’a été facile, malgré onze changements effectués dans le quinze de départ de l’ASMCA, qui avait laissé Nalaga, Fofana, Cudmore au repos, alors que Parra et James débutaient sur le banc. Si le Racing-Métro a su mettre la main sur le ballon en début de match, il eut du mal à trouver la clé pour ouvrir la défense clermontoise. La faute à pas mal de petites erreurs synonymes d’une pression palpable. Si bien qu’à la pause, et malgré les deux supériorités numériques dues à l’indiscipline clermontoise (Malzieu 14e, Hines 38e) le score étriqué de 9-6 était plutôt logique.

La meilleure défense du Top 14 fait la différence

En deuxième période, le rythme s’est progressivement accéléré, à l’initiative des Clermontois, qui manquèrent de justesse technique et de réalisme à plusieurs reprises (59e, 62e notamment) pour pouvoir revenir dans la partie et obtenir leur première victoire à l’extérieur en championnat depuis le 29 novembre 2013 (à Perpignan). Du coup, c’est bien la meilleure défense du Top 14 qui a pris le pas sur la meilleure attaque. Et ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les meilleures opportunités des Franciliens sont provenues de ballons de récupération (54e, 68e). C’est finalement l’un des hommes en forme du moment, Juan Imhoff, qui est parvenu à tuer le match grâce à un superbe coup de pied par-dessus de Fabrice Estebanez (22-15, 76e).

Conjugué au match nul de Toulouse à Oyonnax (19-19) plus tôt dans la journée, ce succès rapproche donc le Racing-Métro d’un barrage à domicile lors duquel il pourrait d’ailleurs retrouver…Toulouse. Verdict dans deux semaines. Mais d’ici là, il faudra faire chauffer les calculatrices tant les places vont se jouer à l’unité près. Les Clermontois n’auront eux pas le temps de tergiverser et vont devoir rapidement se tourner sur leur demi-finale de H Cup, samedi prochain face aux Saracens. Cette fois-là, il faudra faire preuve d’une meilleure efficacité.

 
 

commentaires


  • tripou14622/04/2014 08:17

    le staff joue un rôle prépondérant c'est certains et c'est en cela que je partage ton commentaire ... Mais par pitié pas de MB ni BL chez nous =)

  • tripou14621/04/2014 22:31

    Euuuh ! Comment faire pour voir le prototype ? Si je suis un précurseur pour certaines choses je suis carrément à la bourre sur certaines autres ^^

  • tripou14621/04/2014 17:16

    ça c'est bon !!! Dire qu'on sera qu'une petite dizaine à comprendre ce que c'est ....Avant le monde entier ahahahahaha !!!!