Jonathan PELISSIE -grenoble montpellier - 12 avril 2014 - Icon Sport
 
Top 14

24e journée Top 14 - Grenoble - Montpellier (30-36) - Montpellier, c'est vraiment du sérieux

Montpellier, c'est vraiment du sérieux
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 12/04/2014 à 22:09 -
Par Clément Mazella - Le 12/04/2014 à 22:09
En grande forme depuis quelques semaines, Montpellier a encore fait une démonstration de sa force en allant l'emporter à Grenoble (30-36).
 

On pensait les Grenoblois à genoux à la mi-temps. 21 points de retard, peu de contenu. Les joueurs de Fabrice Landreau ont vécu un premier acte cauchemardesque, transpercés de toute part. Mais c’était sans compter sur l’envie et l’absence de complexe des remplaçants grenoblois, qui ont insufflé une belle énergie à leurs coéquipiers. Grenoble, qui n’a plus rien à jouer dans ce Top 14, échoue finalement à 6 points d’un MHR leader du championnat. De leur côté, les coéquipiers de François Trinh-Duc, buteur d’un jour, peuvent se satisfaire de cette belle victoire. Ça fleure bon les demi-finales pour les montpelliérains.

La puissance de Gorgodze et d’Alex Tulou, auteur de deux essais (7e, 24e) conjuguées au génie de Timoci Nagusa ont permis au MHR de rentrer dans la rencontre de plein pied. Grâce à plusieurs mouvements d’envergure, Montpellier a vite su tuer le match. 27-6 à la pause donc, avec quarante minutes exceptionnelles. Une alternance rare, avec du jeu dans l’axe profond et de belles envolées sur les ailes. Les Grenoblois ne pouvaient qu’assister au festival offensif de leurs adversaires du jour, qui leur ont tout fait. Même avec un René Ranger plutôt discret, les joueurs de Fabien Galthié ont impressionné. Ils tenaient même un bonus offensif crucial en vue de la course aux deux premières places.

Les Grenoblois pour l’honneur

En début de deuxième mi-temps, le staff grenoblois décidait de tout chambouler. Vanderglas, Lorée, Messina, Caminati, autant de joueurs qui ont su inverser la physionomie du match. "Oubliez le score", c’est ce que Fabrice Landreau et Franck Corrihons avaient demandé à leurs joueurs dans les vestiaires. Et force est de constater que les conseils ont payé. Gegenbacher, replacé à l’ouverture, a pris le jeu à son compte, proposant à son tour une alternance plus qu’appréciable. Trois essais à zéro en deuxième mi-temps, et Grenoble peut être fier de sa remontée fantastique. Le FCG empoche un bonus défensif pour l’honneur, mais confirme encore une fois que sa place est bien en Top14, pour sa deuxième saison dans l’élite après de nombreuses saisons en ProD2.

Le MHR aura fait le choix de tenter ses pénalités, alors qu’il pouvait glaner un bonus offensif. Un choix prudent, qui permet au club de Mohed Altrad d’assurer une belle victoire à l’extérieur. Nicolas Mas et consorts ont su monter en puissance tout au long de cette saison, et s’installent depuis deux semaines à la première place du championnat, sans faire parler. Éliminés depuis longtemps en Coupe d’Europe, les Montpelliérains pourraient bien s’inviter d’office en demi-finales, grâce à une fraîcheur qui leur donne une longueur d’avance. Clermont et Toulon n’ont qu’à bien se tenir.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

Votre dose de sport quotidienne livrée tous les matins dans votre boîte mail

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×