Vosloo - Clermont Castres - 11 avril 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

24e journée Top 14 - Clermont-Castres (23-11) - L'ASMCA tient bec et ongles à son record au Michelin

Clermont tient bec et ongles à son record au Michelin

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 11/04/2014 à 22:58 -
Par Fabien Pomiès - Le 11/04/2014 à 22:58
Longtemps chahuté par des Castrais féroces, Clermont a su faire preuve de patience pour s'imposer au Michelin (23-11) et prendre les commandes du championnat. Le CO repart bredouille malgré d'énormes efforts.

Marcel-Michelin est toujours une forteresse imprenable (76e victoire de rang). Six jours après un quart de finale de H Cup à couteaux tirés contre Leicester, Clermont est sorti victorieux d’une rude bataille contre Castres (23-11). Menés à la pause par les champions de France en titre, les Auvergnats, assez brouillons, ont su renverser la tendance avec deux essais dans le second acte (Fofana et Nalaga). Provisoirement leader avant les autres rencontre de cette 24e journée, l’ASMCA sera très probablement en phases finales et prend à l'heure actuelle quatre points de marge sur le troisième, Toulon. Pour le CO, les choses se compliquent en revanche après ce zéro pointé. Plusieurs équipes pourraient revenir sur lui ce week-end.

Comme lors de sa dernière rencontre de Coupe d’Europe, Clermont a vécu un match avec beaucoup de jeu au pied et une bataille pour l’occupation. Si elle a été légèrement remportée en première période, grâce notamment à la puissance du jeu au pied de Brock James, cela ne s’est pas concrétisé au tableau d’affichage. La faute à une trop grande indiscipline et des maladresses. Castres a même mené de la 28e à la 55e minute. De son essai sur sa première réelle offensive dans le camp adverse, où Rodrigo Capo Ortega a profité d’une récupération sur un renvoi, jusqu’à l’essai marqué par Wesley Fofana, servi par Brock James après une épreuve de force sur la ligne tarnaise.

Trois ratés pour Kockott

Remontés après le discours de Vern Cotter dans les vestiaires à la mi-temps, les Jaunards ont continué à être perturbés dans des regroupements très disputés. Rory Kockott aurait même pu creuser un petit écart en faveur des siens s’il n’avait pas raté trois de ses cinq tentatives de but. Dans le jeu, malgré quelques occasions manquées, les deux formations ont en revanche été assez efficaces. A l’image de Wesley Fofana, mais aussi de Napolioni Nalaga. Le surpuissant ailier fidjien est allé à dame sur sa seule opportunité. Servi par Morgan Parra, suite à une mêlée dominée par le pack auvergnat, il a creusé un écart définitif, privant même Castres de bonus.

L’enjeu de la rencontre était important et cela s’est vu sur le terrain, avec peu de prises de risques et une certaine prudence dans le jeu des deux équipes. Dans une revanche de la demi-finale de l’an passé, l’ASMCA a usé son adversaire au fil des minutes et a pu compter sur un banc plus dense. Pourtant, le CO a été loin de démériter. Mais cette saison, les joueurs de David Darricarrère ne reçoivent aucun cadeau de leurs adversaires. Dans le pire des scénarios, ils pourraient même se retrouver huitièmes samedi soir.

 
 

commentaires


  • Severine Pegot14/04/2014 22:17

    Mais oui! ayons confiance en l'ASM!

  • Wily8313/04/2014 17:45

    Salut l'ami, mais tu t'es trompé sur le replay, tu as regardé le match de l'année dernière....l'ASM a perdu 89 à 0 !!!!! Nan allez je blague....

  • tripou14613/04/2014 15:20

    Salut les vilains !!! je viens de voir le match en replay (absent ce week end) Donc avec 2 jours de retard, je constate que Notre équipe a gagné..... Hourra !!! ça gère , ça gère en cette fin de saison ...... On sent l’expérience de certaines saisons porté enfin leurs fruits .... C'est bien tout ça ..... salutations à Tchoutchou, Ulysse, Gruppet, Asm4,SUDO,et aux 146 toujours aux Rdv .... Bye , en éspérant se voir pour Perpignan (ça va être chaud d'avoir cette place .....)