Top 14

23e journée Top 14, RCT-Stade toulousain - Toulouse a les jambes à Toulon et la tête au Munster…


Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 27/03/2014 à 13:45 -
Par Fabien Pomiès - Le 27/03/2014 à 13:45
Toulouse a les jambes à Toulon et la tête au Munster…A une semaine de son quart de finale au Munster, les Toulousains se déplacent à Toulon "sans vouloir mettre tous ses œufs dans le même panier". A les entendre, ils se contenteraient volontiers du bonus défensif…
 

Entre Toulon et le Munster ils n’ont pas hésité. "Ce quart de finale est forcément primordial", confirme William Servat. "On a déjà laissé quelques joueurs au repos (Maestri, Médard et Fickou, ndlr) mais il y en aura d’autres", prévient même l’entraîneur des avants. Le Stade toulousain ne devrait ainsi pas prendre de risque avec McAlister (lumbago) et offrir du temps de jeu à ceux qui devraient en avoir beaucoup moins dans les semaines à venir, comme Sébastien Bézy ou Lionel Beauxis. Suffisant pour "rivaliser" avec Toulon ? "C’est compliqué de dire aux joueurs: 'faites un super match, engagez-vous, ne vous exposez pas trop aux critiques, ne laissez pas trop de plumes mais suffisamment quand même...'", répond Guy Novès. "Je pense que pour préparer un gros match, il faut bien jouer le match d'avant", rajoute-t-il tout de même.

" Beaucoup de respect pour le RCT…"

Très respectueux d’une équipe qui les a toujours battu à domicile depuis son retour dans le Top 14, le manager général toulousain estime même qu’il y a "de quoi envier Toulon au niveau de ses résultats". Avec ses quatre points de retard sur les Varois, les Toulousains, eux, n’ont effectivement "plus beaucoup de jokers à griller" pour reprendre l’expression de Louis Picamoles. Si on imagine qu’il faudra impérativement le bonus offensif lors des deux dernières réceptions (Brive et Grenoble), et sans doute même gagner à Oyonnax pour finir dans les six premiers, un zéro pointé au Vélodrome rajouterait encore un peu plus de pression sur une fin de saison déjà brûlante. "Ils vont avoir à cœur de nous enfoncer et de nous faire mal", résume Jean-Marc Doussain. "Dans un championnat aussi serré tous les points vont compter et en prendre au moins un serait une bonne chose", rajoute le demi de mêlée international.

" Continuer à progresser en conquête…"

Un avis partagé par l’ensemble de ses coéquipiers. "Oui car on a vu à Clermont que le RCT montait en puissance. On sent que cette équipe est en train de redevenir un rouleau compresseur à l’approche des phases finales", avoue Beauxis. "Nous irons là-bas avec l’objectif de continuer à progresser en conquête et corriger les secteurs qui n’ont pas marché comme notre registre défensif mais aussi nos attitudes sur les rucks où on a perdu beaucoup de ballons", annonce Novès. En faire assez pour continuer d’entretenir la montée en puissance entrevue depuis la victoire à Biarritz tout en gardant sous le pied pour le Munster: voilà la difficile équation que va devoir résoudre le Stade toulousain à Marseille. Avec en toile de fond, donc, le risque de se retrouver éjecté des six premières places en cas de revers face au champion d’Europe en titre. "Oui, mais mettre tous nos œufs dans le même panier à une semaine du Munster serait aussi risqué", conclut Servat. Vous avez dit compliqué ?

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×