Vern Cotter - Clermont - 22 février 2014 - Icon Sport
 
Top 14 > - Clermont

21e journée Top 14 - Vern Cotter: "Si l'UBB nous bat, ça lui ouvre les portes des phases finales"

Cotter: "Si l'UBB nous bat, ça lui ouvre les portes des phases finales"

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 28/02/2014 à 16:21 -
Par Fabien Pomiès - Le 28/02/2014 à 16:21
Vern Cotter, l'entraîneur néo-zélandais de Clermont et futur entraîneur de l'Ecosse, estime que le match de la 21e journée du Top 14 à Bordeaux samedi sera "difficile" pour l'ASM, mais que gagner ce match "serait très avantageux pour la qualification".
 

Comment abordez-vous ce match à Bordeaux ?

Vern COTTER: On anticipe un match difficile parce qu'ils ont changé leurs ambitions cette année, je pense que s'ils gagnent, ça leur ouvre les portes des phases finales. Ils recevront ensuite à plusieurs reprises avant la fin de saison, on est donc prévenu, il va y avoir beaucoup d'intensité. On doit donc être très concentré car c'est un test pour nous. Ils sont très bons en conquête, je crois que la saison dernière c'était un problème pour eux, ils avaient perdu des matches importants à cause de ça. Je trouve qu'ils sont beaucoup plus forts en mêlée fermée, ils sont performants dans les ballons portés, sur toutes les bases du rugby. Avant c'était le jeu pour le jeu, mais maintenant c'est beaucoup plus costaud, ils sont capables d'alterner, ils ont des finisseurs de grandes qualité, le trio derrière, c'est du haut niveau.

" Bien sûr que je regarde un petit peu ce que font les Ecossais"

Une troisième victoire à l'extérieur vous permettrait de conforter votre première place, et de prendre une option sur la qualification directe en demi-finale ?

V.C.: Forcément si on gagne ce match, ce serait très avantageux pour la qualification. On en est conscient, mais au-delà du résultat, c'est un challenge pour nous de se mesurer à une équipe qui prépare un match de phase finale. On est obligé de faire tourner un peu, on n'a pas tout notre effectif disponible, on va quand même essayer de partir avec un groupe performant. On a des souvenirs plus ou moins bons au stade Chaban-Delmas (défaite en coupe d'Europe contre les Irlandais du Leinster, victoire contre Toulouse en demi-finale du Top 14, ndlr), on sait aussi que Bordeaux-Bègles ne nous a jamais battus et que ce sera une motivation supplémentaire pour eux.

La semaine prochaine, vous aurez un regard très attentif sur le match Ecosse-France, sachant que vous allez prendre la tête de la sélection écossaise en fin de saison ?

V.C.: Vous savez, je me concentre surtout sur Clermont car nous sommes dans une période difficile, mais bien sûr que je regarde un petit peu ce que font les Ecossais. Mais actuellement je garde toute mon énergie pour Clermont car c'est assez compliqué.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×