Vincent Clerc - Toulouse Biarritz - 15 février 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

21e journée Top 14, Stade toulousain-Usap - Face à sa bête noire, Toulouse n'a plus le choix

Face à sa bête noire, Toulouse n'a plus le choix

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 28/02/2014 à 09:35 -
Par Fabien Pomiès - Le 28/02/2014 à 09:35
Battu le week-end dernier sur la pelouse du champion de France (29-27), Toulouse a malgré tout montré de réels progrès dans le jeu. Un renouveau que le Stade toulousain devra confirmer face à Perpignan, samedi, pour revenir dans la course aux barrages.
 

Après deux matchs à l’extérieur ponctués par une victoire à Biarritz (6-16) et une défaite pleine de promesse sur le terrain du Castres olympique (29-27), le Stade toulousain va retrouver Ernest-Wallon ce week-end pour y affronter Perpignan, une formation catalane que les "Rouge et Noir " n’ont plus battu depuis cinq matchs. Toulouse aborde donc ce rendez-vous avec la plus grande méfiance. "C’est une équipe qui nous a battu ici même l’année dernière et cinq fois d’affilée, concède Jean-Baptiste Elissalde. Perpignan arrive pour ce match en ayant récupéré une grande partie de son effectif. Ils vont venir ici avec beaucoup d’ambitions. On est prévenu et on va tout faire pour l’emporter". Un avis également partagé par le manager Guy Novès: "On sait que cela va être un match compliqué mais quel match ne le sera pas jusqu’à la fin de la saison. On ne pourra pas être surpris par ce qui va nous attendre…"

"   Ça va forcément tourner  "

Toujours septième au classement avec cinquante points et donc virtuellement non qualifié pour les phases finales du championnat, le Stade toulousain n’a pourtant plus le droit à l’erreur. La victoire à domicile contre Perpignan à six journées de la fin de la phase régulière est presque obligatoire pour espérer disputer les barrages. Dans le dur depuis la défaite contre le Racing (25-5) fin janvier, les Toulousains pourront certainement se servir de leur défaite du week-end dernier contre le Castres olympique pour préparer la rencontre contre l’Usap. "Il y a eu des choses formidables dans ce match et il faut continuer comme ça car ça va forcément tourner, souligne Novès, le manager toulousain. C’est une défaite qui fait du bien et du mal à la fois. Du mal car il y a eu un superbe état d’esprit, beaucoup d’efforts et de la qualité technique mais malgré ça une défaite de deux points. Du bien, car tant que les joueurs auront cette solidarité et cette envie de réussir cela veut dire que l’on peut travailler dans de bonnes conditions".

"   Luke est peut-être la pièce maîtresse qui nous manque "

Au-delà des progrès offensifs amorcés lors les deux derniers matchs par les Toulousains, c’est surtout le retour d’un homme qui pourrait permettre au Stade toulousain de repartir de plus belle. Absent depuis dix-neuf semaines en raison d’une rupture du tendon du biceps gauche subie en coupe d’Europe contre les Saracens le 18 octobre dernier, Luke McAlister pourrait faire son retour face à Perpignan. "Il peut apporter sa puissance, sa vision de jeu, sa grosse défense et ses tirs aux buts, explique Maxime Médard. C’est peut-être la pièce maîtresse du Stade qui nous manque. C’est vrai que récupérer, peut-être, ce joueur ce week-end et d’autres par la suite pourrait nous faire du bien. Ce sont des joueurs qui comptent pour le Stade. Ce sont des pièces maîtresses". Et à défaut de guérir entièrement les maux du Stade toulousain, l’ouvreur néo-zélandais pourrait en grande partie les soulager…

Luke McAlister - toulouse castres - 21 septembre 2013
Luke McAlister - toulouse castres - 21 septembre 2013 - Icon Sport