Watisoni VOTU - Perpignan-Brive - 22 février 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

20e journée Top 14 - Perpignan renoue avec la victoire

Perpignan renoue avec la victoire

Par Anne-sophie Bernadi
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/02/2014 à 00:51 -
Par Anne-sophie Bernadi - Le 23/02/2014 à 00:51
Après une série de trois matchs sans succès, l'Usap a retrouvé le parfum de la victoire en venant à bout de Brive (12-6). Les Catalans se donnent de l'air.

Les Perpignanais ont du caractère. Ils l'ont montré ce samedi. Après la gifle reçue la semaine passée chez le voisin Montpellierain (19-50), les Catalans ont bataillé ferme pour décrocher une difficile mais précieuse victoire face à Brive. Un succès qui souffle comme une bouffée d'air frais pour des Usapistes seulement à quatre points du premier relégable au coup d'envoi.

Si les intentions étaient bien présentes, l'inspiration et le réalisme ont en revanche manqué aux Sang et Or. "Il ne faut pas se mentir, on est loin du niveau que l'on devrait avoir. Mais cette victoire fait du bien", analysait d'ailleurs Nicolas Durand au micro de Rugby+. Privés de ses maîtres à jouer James Hook et Tommaso Allan, retenus en sélection, les Catalans s'en sont donc remis à leurs valeurs de combat. A l'image des guerriers Guilhem Guirado et Jean-Pierre Perez, mais aussi des frères Taofifenua, omniprésents au contest. Suffisant pour disposer de Corréziens qui venaient pourtant au stade Aimé-Giral avec la ferme intention de décrocher leur première victoire à l'extérieur de la saison.

Descons intermittent mais décisif

Pendant près de cinquante minutes, les Brivistes ont d'ailleurs paru en mesure de réussir leur pari. Solidement installés en défense à l'instar d'un Thomas Sanchou toujours bien placé, les partenaires d'Arnaud Mela ont fait la course en tête, profitant de la réussite intermittente de Sébastien Descons face aux poteaux (4/8, 1/4 à la mi-temps). Sans être impérial dans ses tentatives (2/4), Gaëtan Germain avait ainsi permis au CABCL de virer en tête à la pause (3-6). Avant de voir son équipe souffrir progressivement devant l'envie catalane et la réussite retrouvée du buteur adverse. Un dernier sursaut d'orgueil à la sirène n'allait rien y changer: les Brivistes doivent se contenter d'un bonus défensif.

Un point qui pourrait toutefois avoir son importance en fin de saison. Car si les Corréziens espéraient faire un grand pas vers le maintien en cas de succès, ils disposent encore de onze unités d'avance sur la zone rouge et Oyonnax, qui compte toutefois deux rencontres de retard. Les Perpignanais, eux, portent à sept points leur avance sur les joueurs de l'Ain. Ils renvoient ainsi la pression sur Bayonne, premier non-relégable, qui accueille Toulon ce dimanche.

 
 

commentaires


  • rital6624/02/2014 18:44

    Je ne vois toujours pas pourquoi?

  • rital6624/02/2014 18:13

    Pourquoi?

  • rital6624/02/2014 18:12

    nico3319. Désolé mais je ne comprend ni ta question ni pourquoi tu es MDR, précise ta pensée je ne voudrais pas mourir idiot. Merci d'avance.