Aurélien Rougerie - clermont grenoble - février 2013 - DPPI
 
Article
commentaires
Top 14

19e journée Top 14, Grenoble-ASMCA - Clermont veut refaire le coup de l'an passé

Clermont veut refaire le coup de l'an passé

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 14/02/2014 à 09:39 -
Par Fabien Pomiès - Le 14/02/2014 à 09:39
Au Stade des Alpes, Clermont souhaite refaire le même coup que la saison dernière. Mais la tâche ne sera pas aisée face à des Grenoblois qui ont progressé.

Il y a un an, l'ASM Clermont Auvergne avait achevé de refroidir le Stade des Alpes, déjà glacé par les bourrasques de neige. Réalistes et opportunistes, les Auvergnats étaient venus enfoncer les portes de l'antre fétiche des Grenoblois, invaincus jusqu'alors dans leur grand stade. Pour Grenoble, cette désillusion avait amorcé une succession de défaites et entraîné la non qualification pour les phases finales du Top14.

La revanche programmée ce vendredi a des airs de déjà-vu. Grenoble vise toujours une place de barragiste, et Clermont débarque en leader dans les Alpes, sans pression, mais avec des ambitions. "On est dans un contexte assez similaire à celui de la saison passé, avec en plus le fait qu'ils sortent d'une contre-performance qui n'est pas dans leurs habitudes, et je pense qu'ils ont dû resserrer les boulons cette semaine", prévient l'entraîneur clermontois, Franck Azéma. "Peut-être que la semaine dernière ils avaient déjà la tête à ce match là", avance le capitaine clermontois Aurélien Rougerie. "Ça peut éventuellement expliquer leur non-match".

Un tournant pour les deux équipes

Fâché par sa lourde défaite à Bordeaux-Bègles, Grenoble est à un tournant de sa saison. Une nouvelle victoire significative face à un cador du Top14 permettrait aux Rouges et bleu de conforter leur place dans le peloton de tête. Et Grenoble sera revanchard, prédit le demi de mêlée Morgan Parra. "Je pense qu'ils auront dans un coin de la tête le fait que l'on a gagné au Stade des Alpes la saison dernière. On s'attend à une grosse envie de leur part, et on sait à quel point le public chez eux est important. Ce sera très dur, mais ce sont des matches qui nous préparent aux futures échéances. On tout faire pour l'emporter là-bas".

Repassé en tête grâce à son succès face au Stade français, Clermont peut assoir sa position en rééditant l'exploit à Grenoble. "Ça peut être un tournant pour nous aussi", explique le deuxième ligne Julien Pierre. "Si on récupère des points là-bas on peut s'assurer une place dans les six premiers". Objectif confirmé par le capitaine Aurélien Rougerie. "A partir de maintenant tous les matches sont importants et le moindre point sera précieux pour la fin. A nous de maintenir la pression". Imprécis dans la finition face au Stade français, Clermont veut aussi corriger le tir à l'extérieur après son brouillon de match à Bayonne. "On n'est pas contents de ce que l'on a produit là-bas", insiste Franck Azéma. "Une grosse équipe doit être capable de gagner à l'extérieur, même si on sait qu'on sera attendus ce week-end".

Grenoble confirme

D'autant plus attendus que selon les Auvergnats, Grenoble est plus fort que la saison dernière. Les Isérois ne font que confirmer aux yeux de Franck Azéma. "L'an dernier, cette équipe était surprenante, elle était dans l'euphorie de la montée. Mais cette année, on savait qu'elle allait évoluer dans cette zone du championnat. Elle reste très efficace dans le jeu, sur des bases très fortes. Il y a de la stabilité au sein de son effectif et de son staff, un travail sur la régularité et un recrutement plutôt ciblé. C'est comme ça que l'on arrive à durer".

Pour le deuxième ligne canadien, Jamie Cudmore, devenu rugbyman professionnel à Grenoble, cette année son ancien club a les épaules pour accéder aux barrages. "Ils ont un talent énorme avec un gros pack et de la qualité dans les lignes arrières. C'est le club qui m'a donné ma chance. Je le garde très près du cœur et je regarde toujours ses résultats de près. Je pense qu'ils peuvent le faire".

 
 

commentaires


  • el_micka15/02/2014 20:27

    C'est très plaisant de te voir rager. Entre la victoire de Grenoble et défaite de Castres tu vas passer un mauvais week end

  • fcgdeter15/02/2014 19:20

    Merci pour ta réponse , je comprend mieux tes réactions sur grenoble . Je vais rien dire pour hier parce que je n'ai pas pu voir le match mais effectivement y'a de quoi renforcer ton opinion sur le club !!!! Je pense que le probleme actuel de grenoble est qu'il est énormément mis en avant par la presse et par sa place au classement , mais qui reste un club qui a été promu fin 2012 . Il faut que le jeu et les structures autour se mettent en place , et surtout qu'on engage des arrieres parce que le jeu proposé est assez affligeant ! Toujours est-il que je trouve bizarre que grenoble soit autant critiqué sur son jeu, ses "vols" de match , alors que bien souvent , l'adversaire aide bien , comme a Toulon! Pour finir , je tiens a dire que les grenoblois commettent énormément de fautes dans les rucs certes, mais qu'elles ne sont jamais sanctionné !! Alors pourquoi ils arreterais ? Merci en tout cas de ta longue réponse :)

  • ReloadedUther15/02/2014 12:08

    Oui bien sûr mais prenons l'exemple de la dernière finale de HCup. Quelle image as-tu retenu ? Les deux beaux essais de l'ASM, James qui aplatit 5 cm trop tard en 1ère période ou le geste idiot d'Armitage ? Qu'est-ce qu'il reste à part le nom du RCT sur un bout de papier ? Moi je n'étais pas au stade mais devant ma télé et forcément j'étais déçu sur le moment mais aujourd'hui, je dis que l'ASM a montré un beau visage, a bien joué. Le reste... En tant que fervent supporter des Wasps, j'ai beaucoup fréquénté Adams Park notamment au moment où les Wasps dominaient. J'étais au stade pour les deux finales de 2004 et aussi à la 1/2 contre Northampton. Je me moque du palmarès mais certaines images, elles, ne s'oublieront pas et j'ai vécu de très grands moments en tant que spectateur pas tellement à cause de la victoire mais parce qu'il y a eu des moments magiques de rugby (De jeu !). C'est un peu la même chose quand j'étais joueur. Gagné, perdu, au final, ça ne change pas grand chose mais je me souviens d'action dont on était vraiment fier. C'est plus ça qui m'intéresse même si bien sûr, gagner des titres c'est important surtout quant tu as la meilleure équipe et la plus belle à voir jouer comme c'est le cas en ce moment pour l'ASM.