Taumalolo - Perpignan Bayonne - 4 janvier 2014 - Icon Sport
 
Top 14

16e journée Top 14, Usap-Aviron bayonnais (20-8) - Perpignan stoppe l'hémorragie

Perpignan stoppe l'hémorragie

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 04/01/2014 à 21:07 -
Par Fabien Pomiès - Le 04/01/2014 à 21:07
Perpignan a enfin retrouvé le goût de la victoire en dominant Bayonne (20-8) et se donne de l'air pas rapport de la zone rouge. Au contraire des Basques.
 

Il aura fallu attendre un coup du sort pour voir ce match basculer. Ou plutôt, une inspiration géniale signée Sofiane Guitoune. Comme souvent cette saison à Perpignan, la lumière est venue de l'international français. Dans les arrêts de jeu de la première période, l'ailier ramassait le ballon après une pénalité de James Hook sur le poteau, et profitait de l'attentisme bayonnais pour aplatir (10-3, 40e). "Un essai à la con", comme le confirmait David Roumieu, qui venait punir un Aviron bayonnais pourtant auteur d'une bonne partie jusqu'ici. Cette avance, l'Usap l'a gardée jusqu'à la fin (20-8) pour ainsi mettre fin à sa série de cinq revers consécutifs en Top 14.

Plus qu'un avantage au score, cette réalisation avant la pause regonflait les Usapistes et enfonçait les Ciel et Blanc. Remis en confiance, Perpignan attaquait le deuxième acte avec un état d'esprit totalement différent. Les coéquipiers de Nicolas Durand oubliaient l'importance de ce match et jouaient enfin leur rugby l'espace de quelques minutes. Aidés par des Bayonnais fébriles, ils concrétisaient cette domination avec un deuxième essai de Luke Naraway (20-3, 58e).

Pas de bonus défensif pour Bayonne

Un handicap quasiment insurmontable pour l'Aviron, qui, à l'inverse de son adversaire du jour, faisait preuve d'un manque de réalisme coupable. Même si Fuster parvenait à se coucher dans l'en-but, quasiment sur le renvoi de l'essai perpignanais (20-8, 60e), Bayonne ne revenait pas. Il traînait la réalisation de Guitoune comme un boulet, jusqu'au coup de sifflet final.

L'Usap mettait les barbelés et empêchait les Basques de rentrer dans le bonus défensif. Un point qui pourrait se révéler très important au moment de faire les comptes en fin de saison. Certes bien aidés par ce coup de pouce du destin en première période, les Catalans remportent un succès capital. Mieux, ils mettent un terme à une série de cinq défaites consécutives et se donnent de l'air au classement. Plongeant encore un peu plus Bayonne dans le doute, et surtout, dans la zone de relégation.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×