Top 14 - - Grenoble

16e journée Top 14, RCT-Grenoble - Fabrice Landreau: "Sans complexe à Mayol"

Après le succès face à Castres (20-16), Fabrice Landreau estime qu'une qualification en phase finale est "envisageable". Son équipe se rendra samedi à Toulon avec pour objectifs de soigner la conquête et de faire preuve de solidarité et de courage.

 
Landreau: "Sans complexe à Mayol" - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Avec 11 ballons perdus en touche face à Castres, est-ce que vous considérez que c'est un exploit de l'avoir emporté (20-16) ?

Fabrice LANDREAU: C'est vrai qu'avec autant de ballons perdus, que ce soit en touche et ceux que l'on a rendu trop facilement à l'adversaire, plus les deux ballons égarés sur mêléé, il a vraiment fallu trouver d'autres solutions pour pouvoir l'emporter. La logique sportive aurait voulu, en raison du nombre de munitions perdues, que ce match revienne à Castres. On s'en est bien sortis. Le gros point noir reste ce déchet en touche et ce manque de régularité en mêlée.

Qu'apporte ce genre de succès au groupe ?

F.L.: Ça permet de conforter la confiance. Même quand on n'a pas une bonne conquête, qu'on est confronté au doute, malgré tout on l'emporte. On positive, on essaie se dire que si on arrive à faire un minimum de corrections, on va être beaucoup plus efficaces.

  Les phases finales finales ? Un challenge motivant 

Est-ce que vous estimez cette victoire comme un moment charnière de votre saison ?

F.L.: C'était déjà un match charnière avant que l'on joue. On avait l'obligation de l'emporter par rapport à nos concurrents : Bayonne, qui recevait Toulouse, et Bordeaux et Brive qui s'affrontaient. Il y avait une forme de pression. Les positions restent stables au classement, personne ne lâche aujourd'hui et j'ai le sentiment que le premier qui va le faire, moralement, ce sera compliqué pour lui.

Avec deux succès à Biarritz et au Racing et une invincibilité à domicile, est-ce que vous pouvez désormais viser les phases finales ?

F.L.: C'est envisageable. L'an dernier l'équipe qui l'emportait une fois à l'extérieur et qui restait invaincue à la maison, normalement faisait les barrages. Cette année, ce n'est pas du tout le cas. Je pense que pour une place dans les six premiers, il faudra remporter tous les matches à domicile avec des bonus et chercher encore un succès à l'extérieur. C'est un challenge motivant.

Après le champion de France, vous vous rendez samedi chez le champion d'Europe Toulon. Avec quelles ambitions ?

F.L.: Faire en sorte que notre conquête soit bien meilleure que face à Castres et se déplacer à Mayol sans complexe. Il faut qu'on reste solidaires, bien en place. On sait que les Toulonnais sont euphoriques dans leur stade, c'est une équipe qui a mis presque 50 points à Montpellier (victoire 43-10) et de quelle manière ! On s'attend à une réception quasiment identique. En plus, ils sont repartis de Colombes sans bonus (défaite 14-3), je pense donc qu'ils vont être à la recherche d'un bonus. Face au champion d'Europe, c'est du courage, du sacrifice, de l'abnégation, de la ténacité. Il faut prendre aussi des initiatives, jouer nos coups à fond et sortir de ce match en ayant aucun regret.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |