Alex Tulou - montpellier biarritz - 29 decembre 2013 - Icon Sport
 
Top 14

15e journée Top 14, MHR-BOPB (48-22): Montpellier a fait voler Biarritz en éclats

Montpellier a fait voler Biarritz en éclats

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 29/12/2013 à 19:36 -
Par Fabien Pomiès - Le 29/12/2013 à 19:36
Après cinq revers de rang, les Montpelliérains ont retrouvé le chemin de la victoire face à Biarritz, et de belle manière, en passant six essais (48-22).
 

Montpellier, battu lors des trois derniers matches de championnat, a renoué avec la victoire (48-22) face une courageuse équipe de Biarritz, dimanche au stade du Manoir, lors de la 15e journée du Top 14 de rugby. L'équipe de Fabien Galthié se donne de l'air au classement avec cette victoire bonifiée obtenue dans les ultimes instants de la partie et s'accroche à sa sixième place, synonyme de barrage qualificatif pour les demi-finales du Top 14. De son côté, Biarritz, avec sa douzième défaite de la saison, est désormais condamné à l'exploit s'il veut se maintenir dans l'élite. Les retours de Pietersen (genou), Héguy (fin de suspension) et Lakafia (cervicales) n'ont pas suffi.

L'orgueil du BOPB ne suffit pas

Montpellier a dominé grâce à une grosse entame, affichant une détermination sans faille. Pendant que le demi de mêlée Benoît Paillaugue concrétisait les nombreuses indisciplines basques (11), Biarritz se voyait diminuée par deux exclusions temporaires en l'espace de cinq minutes. Ngwenya dans un premier temps, qui volleyait un ballon vers son camp, puis Van Staden, coupable d'avoir délibérément écroulé la mêlée. Les Héraultais profitaient des espaces pour inscrire leur premier essai de la rencontre grâce à Timoci Nagusa (17). Alex Tulou mettait également le sien suite à une mêlée dévastatrice (26).

Dans un élan d'orgueil et par l'intermédiaire d'Erik Lund qui aplatissait entre les perches, le BO réduisait la marque mais se voyait contraint de subir de nouveau les assauts montpelliérains, et c'est Mamuka Gorgodze (37e) puis le talonneur Ivaldi (44e) qui donnaient un peu plus d'ampleur au score. En seconde période, Montpellier était poussé dans ses retranchements et les partenaires du capitaine Harinordoquy bénéficiaient du carton jaune de Trinh-Duc pour marquer deux essais par les trois-quarts Ngwenya (51e) et Baby (56e). A l'heure de jeu, l'inévitable Tulou aplatissait pour la seconde fois derrière l'en-but, tout comme Gorgodze qui faisait chavirer le banc héraultais grâce à l'essai du bonus offensif.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×