Drew Mitchell - toulon cardiff - 14 devembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

14e journée Top 14, RCT-MHR (43-10): Toulon, c'est du costaud

Toulon, c'est du costaud

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 21/12/2013 à 18:16 -
Par Fabien Pomiès - Le 21/12/2013 à 18:16
Au terme d'une rencontre particulièrement rude dans l'engagement, les Toulonnais ont pris le bonus offensif face aux Montpelliérains (43-10). Impressionnant.

Après un revers cinglant lors de la dernière journée de Top 14 face au Stade français (23-0), Toulon a bien réagi pour son dernier match à domicile de l’année 2013. Une victoire (43-10) bonifiée face à Montpellier qui permet aux hommes de Bernard Laporte de rester bien placés dans le haut du tableau. Grâce à une défense solide d’abord, et un jeu efficace et de la vitesse ensuite. Le déclic a-t-il bien eu lieu lors de la victoire du coté d’Exeter en H Cup il y a deux semaines ? Cela en a tout l’air.

Pourtant, les Toulonnais ont pourtant mis du temps à provoquer le déclic dans ce match, avec d’un côté les claques échangées par le duo Bakkies BothaMamuka Gorgodze et de l’autre la défense compacte du MHR. Il aura fallu attendre un éclair de Delon Armitage, qui effaçait quatre défenseurs avant que le jeu ne rebondisse jusqu’au troisième ligne Juan Smith, auteur du premier essai de la rencontre synonyme aussi de premier break (16-3, 36e) en faveur du RCT.

Quand Trinh-Duc refait le coup du match aller

Un break décisif. C’est ce qu’a confirmé l’entame de la deuxième période débutée à quatorze par le MHR à la suite du carton jaune de Jim Hamilton (37e), et lors de laquelle les Varois ont continué leur travail de sape pour conserver la mainmise sur le ballon, avec une belle action d’envergure conclue en coin par l’autre Smith, David (24-3, 43e), avant que Jean-Charles Orioli (en force après un ballon porté) puis Drew Mitchell (sur une passe de Trinh-Duc interceptée) ne poussent le bouchon un peu plus loin (38-10, 54e). Ce quatrième essai n’était d’ailleurs pas sans rappeler celui inscrit lors du match aller (22-22) par Maxime Mermoz, après une passe interceptée de…François Trinh-Duc. Steffon Armitage parachevait l’œuvre des Varois juste avant le coup de sifflet final pour assurer le bonus offensif à son équipe.

Les Toulonnais ont donc fait le plein de points, de confiance, et confirmé leur bonne forme, huit jours avant d’aller défier le Racing Métro pour le dernier match de l’année 2013. Pour Montpellier, il s’agira de rebondir à domicile face au Biarritz olympique après cinq revers de rang.

 
 

commentaires


  • Maxsyfra8323/12/2013 21:08

    T as raison mais ça compte pas ça ^^ Mais faut Avouer qu il a raté d un cheveu de gagner la coupe inter régional de Turkestan ouest dommage

  • Maxsyfra8323/12/2013 21:04

    Regarde son nombre de carton jaune ou rouge dans les dernières saisons malgré sa réputation ça prouve une chose , autre que c est un très bon joueur en plus il est malin

  • Maxsyfra8323/12/2013 21:02

    Heu non juste une analyse censée ce we le rct a fait un bon match et faut savoir le souligner car c est pas toujours le cas