Max Evans - Castres Perpignan - décembre 2013 - Icon Sport
 
Top 14

14e journée Top 14, CO-Usap (37-13) - Castres s'offre un beau cadeau

Castres s'offre un beau cadeau

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 21/12/2013 à 21:21 -
Par Fabien Pomiès - Le 21/12/2013 à 21:21
Les champions de France en titre se sont consolés de leur mauvais parcours en H Cup en signant une victoire bonifiée ce samedi contre Perpignan (37-13).
 

Le champion de France castrais continue de se montrer intraitable à domicile cette saison. Il vient même d'ajouter une nouvelle corde à son arc face à Perpignan : une entame de match réussie. Il ne lui a en effet fallu qu'un quart d'heure pour prendre le large devant des Catalans plus lents à l'allumage. Le temps pour Antonie Claassen d'inscrire un doublé. D'abord en venant au soutien intérieur de Julien Tomas à la sortie d'une mêlée (13e), puis en concluant une nouvelle action des siens en bout de ligne (17e). Un écart qui allait s'avérer irrémédiable pour les Usapistes.

Car bien que plus joueurs et entreprenants au fil des minutes, les Sang et Or allaient peiner à concrétiser leurs nombreuses séquences dans le camp adverse. La faute notamment à une conquête défaillante. En touche, avec de nombreux ballons perdus au fil du match sur les lancers de Guilhem Guirado et Roman Terrain. En mêlée aussi, avant que le pack ne se reprenne bien dans le second acte. Dès lors, il s'avérait difficile de rivaliser avec l'une des cinq équipes du Top 14 encore invaincue sur sa pelouse cette saison. Surtout quand elle pointe au rang de troisième défense du championnat... Joffrey Michel allait cependant trouver la faille à l'heure de jeu, payant enfin les efforts de ses partenaires (27-13, 59e). Mais il était déjà trop tard pour des Perpignanais très indisciplinés. En témoignent les cartons jaunes reçus par Alasdair Strockosch (67e) et Jean-Pierre Perez (72e) pour des plaquages dangereux, qui faisaient suite à celui infligé à Nicolas Durand pour une faute au sol près de sa ligne (11e).

Baï s'échappe et offre le bonus

En face, Castres se montrait plus serein et appliqué. Et pouvait s'appuyer sur un Geoffrey Palis efficace face aux poteaux (7/8). De quoi se permettre d'attendre le bon moment pour appuyer sur l'accélérateur. Comme en début de seconde période, quand Talès profitait de la première séquence dangereuse des siens depuis la pause pour filer derrière la ligne (47e). Marc Delpoux réclamait une obstruction au départ de l'action, lui qui avait vu un essai (logiquement) refusé à son équipe sur l'action précédente pour ce même motif... Sans obtenir une oreille attentive de la part de M. Gaüzère. En fin de match, le manager catalan allait même voir Baï profiter de l'infériorité numérique adverse pour feinter la passe et s'en aller tout seul aplatir. Offrant ainsi un succès bonifié aux Castrais.

Une victoire à cinq points qui permet au CO rester solidement ancré dans le wagon de tête. Mais aussi de se consoler d'une quinzaine européenne en demi-teinte, avec une qualification pour les quarts de finale désormais difficile. Quant à l'Usap, aussi en quête d'assurance après trois défaites de rang en Top 14 et une quasi-élimination en H Cup, elle ne repartira sans doute pas rassurée du Tarn. D'autant qu'elle ne possède plus que quatre points d'avance sur la zone rouge avant un déplacement au Stade français, autre équipe invaincue à domicile.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×