Noa Nakaitaci - clermont racing metro - 23 novembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

14e journée Top 14, ASMCA-Biarritz (35-6) - Clermont a pris son temps

Clermont a pris son temps

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 22/12/2013 à 00:27 -
Par Fabien Pomiès - Le 22/12/2013 à 00:27
Bien contré durant une mi-temps par des Biarrots courageux, Clermont a accéléré en seconde période pour s'imposer avec le bonus offensif (35-6).

C’était le choc des extrêmes ce samedi à Marcel-Michelin. Clermont, premier du classement de ce Top 14 recevait Biarritz, lanterne rouge en manque de points. Un match remporté haut la main par les Auvergnats 35-6, victoire assortie du point de bonus offensif. Un résultat pourtant long à se dessiner, en raison d’un manque de fluidité côté asémiste en première période, mais surtout à une équipe de Biarritz qui a joué crânement sa chance et défendu son camp bec et ongles. Trop limités, les Basques ont fini par craquer, tandis que Clermont consolide sa première place.

On a longtemps cru en effet que Biarritz pourrait accrocher un résultat ce samedi soir en Auvergne. Avec des vertues de combat retrouvées depuis quelques semaines, et des résultats encourageants en particulier en Challenge Européen, Biarritz s’accrochait à cette équipe de Clermont durant toute la première mi-temps. Grâce à un excellent Benoit Baby, tant au pied que dans l’engagement, les Basques collaient au score et profitaient du manque d’enthousiasme apparent des partenaires de Julien Pierre. Avec un Mike Delany peu en réussite au pied (2 sur 4 en première période), et pas mal de déchet dans le jeu, Clermont ne menait que 6-3 au moment de rentrer aux vestiaires. De quoi laisser des espoirs aux hommes de Serge Blanco.

Clermont passe la seconde

La seconde mi-temps, elle, n’aura été qu’un long cavalier seul de Clermontois retrouvés et qui enchainaient le jeu comme il savent le faire. Après une première pénalité de Radosavljevic (46ème, 9-3), Julien venait conclure en coin le premier essai du match à la suite d'un ballon de récupération joué par Fritz Lee (50e, 16-3). La machine clermontoise se mettait alors en branle et enchainait alors les essais: tour à tour, Vosloo (63e, 23-6) et King (66e, 28-6) corsaient l’addition. C’est finalement Thierry Lacrampe qui scellait le score à cinq minutes de la fin (75e, 35-6). Un résultat plus que logique, tant les Asémistes auront dominé ce second acte.

Toutefois, Biarritz s’est montré à son avantage à plusieurs reprises dans cette partie, notamment en mêlée, et il est clair que cette équipe a les moyens de remonter au classement. Il faudra néanmoins montrer un peu plus de discipline, un peu mise au placard ce soir avec plusieurs fautes grossières (43e, carton jaune à Teddy Molcart, et grosse faute d’Aled Brew sur Lacrampe en seconde mi-temps). Clermont est un leader solide ce samedi soir, et peut envisager sereinement la venue d’Oyonnax la semaine prochaine.