Stephen Brett - Bayonne Biarritz - 28 septembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

12e journée Top 14, Aviron bayonnais-FCG (24-21) - Bayonne a eu chaud

Bayonne a eu chaud

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/11/2013 à 17:45 -
Par Fabien Pomiès - Le 23/11/2013 à 17:45
Pas serein dans le jeu et chahuté en mêlée, Bayonne a toutefois pu compter sur la botte de ses buteurs, auteurs de huit pénalités, pour battre Grenoble (24-21).

Bayonne peut remercier ses buteurs. A Jean-Dauger, Bustos Moyano et Brett ont en effet sorti une belle épine du pied à l'Aviron, indiscipliné et réduit par deux fois à 14. Avec huit pénalités inscrites, ils ont grandement contribué au succès des Basques devant Grenoble, pourtant auteur de deux essais (24-21). Ce succès permet à Bayonne, chahuté en mêlée fermé (trois pénalités et un coup franc dans le premier acte), de prendre quelque peu ses distances par rapport à Oyonnax, premier relégable. Avec le gain du bonus défensif, le FCG confirme ses très bonnes dispositions à l'extérieur cette saison.

Bayonne fait la différence en vingt minutes

Mené à la pause après un essai de Messina, Bayonne a construit son succès en l'espace de vingt minutes, entre la 41e et la 60e. Bien mieux organisé et pragmatique, l'Aviron prenait dix longueurs d'avance, s'assurant ainsi un matelas confortable pour résister aux assauts isérois. Grenoble a joué crânement sa chance, se montrant bien plus inspiré dans le domaine offensif que des Bayonnais sous pression et maladroits. Mieux, Grenoble a rattrapé son retard et égalisé grâce à une réalisation de Fogarty (73e). Jean-Dauger retenait son souffle, sentant ses joueurs fébriles et pas à l'abri d'une désillusion dans les ultimes minutes. Mais voilà, lors d'un match aussi serré, la discipline fait souvent la différence. Et une faute d'un Grenoblois a permis à Bustos Moyano d'offrir quatre précieux points à Bayonne. Le couperet n'est pas passé loin pour Bayonne... Grenoble est lui bien mal payé.

 
 

commentaires


  • madeinbaiona26/11/2013 17:14

    Fogarty, le copain de Sherlock holmes ? ;)

  • peyoEH25/11/2013 23:15

    Et je rajouterai pour le journaleux de service qui doit avoir une tranche de jambon de Bayonne devant les yeux, que le pilier droit de Grenoble a poussé en travers toute la première mi-temps.... Pas vu pas pris et c'est Iguignis qui se fait sanctionner !

  • peyoEH25/11/2013 23:12

    OUi, l'arbitre a été nul mais dans les deux sens. Revoyez donc le premier essai Grenoblois avec un anti- jeu caractérisé sur Chysolm de l'arrière rouge, qui le retient et l'empêche de glisser en défense... et essai au bout deux secondes plus tard. Lamentable ! Un jaune pour Bustos : immérité. Je ne parle même pas de l'anti-jeu sur Brett juste avant le deuxième essai grenoblois, des passages à vide, des hors-jeux répétés et non sanctionnés. Bref, MARCHAT a été NUL ! Ce n'est pas pour rien que Grenoble est 'équipe la pus sanctionnée du Top14. Si tout avait dû être sifllé, c'est 20 pénalités contre Grenoble qui auraient dû l'être.