Bryan Habana - toulon bordeaux-bègles - juillet 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

11e journée Top 14, RCT-UBB (présentation): Toulon à l'heure de la rédemption

Toulon à l'heure de la rédemption

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 01/11/2013 à 09:22 -
Par Midi Olympique - Le 01/11/2013 à 09:22
Après sa défaite d'un point à Toulouse, Toulon cherchera à se relancer face à Bordeaux-Bègles pour rester accroché au haut du classement.

LE CONTEXTE

Défait d’un petit point à Toulouse (13-12), le Rugby Club Toulonnais tentera de repartir de l’avant en recevant Bordeaux-Bègles. Les Girondins, eux, sortent d’une prestation plutôt réussie sur les terres de Perpignan. Malgré la défaite (31-20), les hommes de Raphaël Ibanez ont su produire du jeu, et pousser les Catalans dans leurs derniers retranchements. La discipline, par contre, leur a fait défaut. Face à Toulon, ce secteur sera essentiel pour survivre. Les Varois, remotivés par leur solide performance dans la ville rose, devront s’imposer pour rester accroché au wagon de tête.

LES EQUIPES

DPPI

Pour affronter Bordeaux, Bernard Laporte a décidé d’aligner d’entrée Delon Armitage à l’arrière. Drew Mitchell et Bryan Habana débuteront sur les ailes, accompagnés par Matt Giteau et Mathieu Bastareaud au centre. La charnière sera formée de Sébastien Tillous-Borde et Jonny Wilkinson. Devant, Chris Masoe sera titulaire en troisième ligne centre, aux côtés de Pierrick Gunther et Juan Smith. Ali Williams prendra place en seconde ligne, Bakkies Botha débutera sur le banc. Andrew Sheridan, Craig Burden et Carl Hayman quant à eux seront associés en première ligne.

L’UBB, joueuse, tentera de faire un coup à Mayol. Pour cela, la perle fidjienne, Metuisela Talebula sera alignée à l’aile, aux côtés de Blair Connor. Au centre, Julien Rey et Félix Le Bourhis débuteront, tout comme Darly Domvo à l’arrière. La charnière sera formée de Heini Adams et Pierre Bernard. Matthew Clarkin sera titulaire et capitaine en troisième ligne centre. Aliki Fakaté commencera quant à lui en deuxième ligne. Jean-Baptiste Poux, Ole Avei et Albert Toetu formeront la première ligne.

ILS ONT DIT

Sébastien Tillous-Borde, le demi de mêlée toulonnais, ne compte pas prendre l’adversaire du week-end à la légère: "Il va falloir faire un très gros match pour prendre un maximum de points. On sait que Bordeaux, ce n’est jamais facile à jouer. Ils ont fait de belles performances à l’extérieur. On va prendre ce match très au sérieux avant les deux semaines de coupure".

Icon Sport

Félix Le Bourhis, le trois-quarts centre de l’UBB, connait la difficulté du défi qui attend les siens à Toulon: "Cela serait clairement un authentique exploit que de remporter le match à Mayol mais on y va pas en perdant. On y va pour donner le maximum et rapporter des points donc si cela peut être les quatre points de la victoire c’est très bien. Si c’est celui du bonus défensif, je pense que tout le monde signerait dès aujourd’hui".

LA STAT

57. En quatre rencontres de championnat à domicile, le Rugby club Toulonnais n’a encaissé que 57 points, soit une moyenne de quatorze par match. La défense est l’un des points forts des Varois, surtout à la maison. Un défi de taille pour les Bordelais.

 
 

commentaires


  • arnaud83RCT02/11/2013 13:31

    par contre si il portait le maillot d'une autre equipe on dirait rien ... tant pis mais bravo pour ton com et des bordelais tres sympa au stade !! j'en ai vu quelqu'un on a discute super sympa !! revenez quand vous voulez

  • Remolu01/11/2013 19:00

    Vu que j'ai la flemme de refaire un débat qui a déjà eu lieu, je conseille à toutes les personnes qui liront ce com' d'aller sur l'article concernant la citation de Lopez pour voir un débat sur ce sujet.

  • Remolu01/11/2013 18:49

    Je suis supporter de l'UBB, et je me souviens que lors de la première saison de cette équipe en TOP 14, il y avait bien moins de français que d'étrangers sur les feuilles de match. Pourtant personne ne s'en plaignait comme aujourd'hui, au contraire on louait le jeu de cette équipe ainsi que son état d'esprit. On admirait ces joueurs qui venaient des 4 coins du monde et qui donnaient tout pour cette équipe, comme s'ils avaient toujours vécu ici. C'était un symbôle d'intégration et ça renforçait le charme de cette bien belle équipe. Et je trouve ça dommage qu'aujourd'hui on tape comme ça sur le RCT qui nous offre la chance de voir jouer sous le même maillot des joueurs comme Giteau, Wilko, Habana, ...