Hunt - Grenoble Oyonnax - 26 octobre 2013 - Icon Sport
 
Top 14

10e journée Top 14, FCG-USO (23-10): Grenoble se fait respecter

Grenoble se fait respecter

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 26/10/2013 à 22:19 -
Par Rugbyrama - Le 26/10/2013 à 22:19
Avec deux essais contre un, Grenoble s'est imposé à domicile face à Oyonnax (23-10) qui n'a toujours pas gagné à l'extérieur et devient ainsi premier relégable.
 

Solide victoire de Grenoble ce samedi au stade Lesdiguières, face au voisin Oyonnax (23-10). Les Isérois ont réalisé une très grosse première mi-temps, notamment devant. Supérieurs en mêlée et en touche, et profitant de l’indiscipline de leurs adversaires, les joueurs de Fabrice Landreau ont d’ailleurs bénéficié d’un essai de pénalité sur mêlée enfoncée (16-3 à la mi-temps). En deuxième période, Oyonnax est revenu avec d’autres intentions, mais n’a pas pu revenir à hauteur malgré un essai de Codjo. Auteur de trois essais ce soir, Grenoble signe une victoire probante, mais peut regretter de ne pas prendre le point de bonus offensif...

Première mi-temps parfaite pour Grenoble, qui a attaqué pied au plancher son match avec une grosse domination de la part de ses avants. La mêlée a littéralement plané sur la rencontre, permettant d’asseoir le score après 25 minutes (essai de pénalité, 10-0). Domination en mêlée mais également en touche, permettant aux Grenoblois de bénéficier de bonnes rampes de lancement pour ses trois-quarts, et notamment une paire de centres Jahouer-Hunt au four et au moulin. Il faut dire aussi qu’Oyonnax a donné le bâton pour se faire battre tout au long de la rencontre : une avalanche de fautes, qui se sont conclues par deux cartons jaunes logiques à Joe El-Abd (18ème) et Valentin Ursache (35ème). James Hart, le demi de mêlée franco-irlandais, se chargeait de concrétiser au pied et Grenoble rentrait au vestiaire avec un avantage de 13 points (16-3).

La puissance Iséroise, Oyonnax indiscipliné

En toute logique, Grenoble aurait dû enfoncer le clou en seconde période. Mais les joueurs de Fabrice Landreau se sont quelques peu emmêlés les pinceaux au moment de conclure leurs actions. C’est même Oyonnax, revenu des vestiaires avec des intentions, qui s'offrait le luxe d’inscrire un bel essai en bout de ligne par Codjo (50ème, 10-16). Après un quart d’heure à se faire secouer, les Isérois remettaient enfin la marche avant. Retrouvant de l’application sur les fondamentaux, le troisième ligne Fabien Alexandre profitait d’une chandelle mal réceptionnée par Amorosino pour aller pointer le deuxième essai (59ème, 23-10 score final). Malgré vingt dernières minutes à pousser, et un nouveau carton jaune pour Oyonnax (Scott Newlands, 68ème), Grenoble ne marquait plus.

Grâce à cette belle victoire, acquise avec sérieux et application dans la conquête, les Isérois continuent de suivre le rythme des équipes de tête. De son côté, Oyonnax, malgré une deuxième mi-temps pleine d’envie, repart à nouveau bredouille d’un déplacement et ne décolle pas au classement.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×