Top 14

10e journée Top 14 - Aviron bayonnais-Montpellier (24-19): Bayonne se donne un peu d'air

Après une semaine chargée en coulisses, Bayonne a remporté un succès important face à Montpellier (24-19). L'Aviron sort de la zone rouge provisoirement.

 
Bayonne se donne un peu d'air - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Bayonne a bien conclu sa semaine très mouvementée d’un point de vue extra-sportif. L’Aviron est venu à bout du co-leader du Top 14 Montpellier (24-19), en ouverture de la 10e journée. Il a notamment pu compter sur 19 points de Martin Bustos Moyano, ancien de la maison héraultaise, et a résisté au retour du MHR et de Benoît Paillaugue (5/6 au but). Malgré trois essais inscrits, la rencontre a été brouillonne avec un ballon glissant et a souvent vu du jeu au pied qui a profité aux Basques. Ceux-ci se donnent de l’air d’un point de vue comptable et sortent provisoirement de la zone rouge aux dépens d’Oyonnax, en attendant la rencontre des hommes de Christophe Urios samedi.

Avec la polémique autour du cas Mike Phillips, l’atmosphère était assez tendue du côté basque. Mais les joueurs du duo Christian Lanta-Christophe Deylaud ont su évacuer la pression après quelques minutes, prenant les devants malgré l’ouverture du score montpelliéraine. L’Aviron a fait la course en tête durant toute la rencontre. A partir de la 20e minute, quand une pénalité sur le poteau de Bustos Moyano s’est transformée en occasion d’essai, concrétisée par Joe Rokocoko (10-3). Puis à la 37e minute, quand une interception et une très longue passe de Stephen Brett, impliquée dans la polémique récente, a permis à Bustos Moyano de bien conclure sur l’aile (18-10).

Montpellier a manqué de folie

Malgré de nombreuses fautes de main et des pénalités concédées, Montpellier ne s’est pas laissé distancer et est resté dans le sillage des Basques. Le MHR a même égalisé à la demi-heure grâce à un essai du jeune ouvreur Enzo Selponi (29e), comptant ensuite sur les pénalités lointaines de Paillaugue pour pointer à seulement deux points à la 69e minute. Mais si Bayonne a rendu de nombreuses munitions en touche, elle a remporté la mêlée décisive six minutes plus tard, pour prendre un avantage décisif avec trois points supplémentaires.

Montpellier a aussi été trop timide pour aller décrocher sa deuxième victoire à l’extérieur de la saison. Malgré cela, deux occasions d’essais se sont terminées par une poussée en touche in extremis, sur Paillaugue (27ee) puis de Rokocoko sur Sicart (50e). Les joueurs peuvent se consoler avec un bonus défensif qui leur permet d’être pour l’instant leader du championnat. Une position qui sera forcément cédée samedi. Le choc entre Toulon et Toulouse attribuera forcément plus d’un point.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |