Jean Marcellin Buttin - Clermont Grenoble - 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

10e journée Top 14, ASMCA-CABCL (36-29) - Clermont a frôlé la correctionnelle

Clermont a frôlé la correctionnelle

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 26/10/2013 à 21:05 -
Par Rugbyrama - Le 26/10/2013 à 21:05
Clermont peut pousser un grand ouf de soulagement après avoir été chachutés durant plus d'une heure par des Brivistes toujours aussi accrocheurs (36-29).

Les spectateurs présents à Michelin ont bien failli assister à une soirée historique. Pendant de longues minutes, presque tout le match, on a cru que Brive pouvait réaliser l'exploit. Celui de venir s'imposer à Clermont et de mettre un terme à cette fabuleuse série de 65 victoires consécutives pour les Auvergnats. Mais finalement, l'ASMCA s'en est sortie. Grâce à la vista de Brock James, auteur d'une magnifique chistera à l'attention de Nalaga. De quoi permettre au Fidjien d'inscrire un doublé et d'éloigner quasiment définitivement les Corréziens au tableau d'affichage (30-26, 67e).

Ce samedi, comme depuis quelques semaines, Clermont a été brouillon. Une absence de fluidité dans les transmissions et beaucoup d'indiscipline qui a permis aux Brivistes de rester au contact jusqu'au bout. D'ailleurs, et ce n'est pas anodin, Vern Cotter est resté au bord du terrain durant toute la seconde période. Pas serein, le coach des Jaunards a préféré délaisser sa tribune habituelle pour encourager ses joueurs.

James, le geste génial

Malgré un début de rencontre intéressant, marqué notamment par le premier essai du match signé Buttin (7-0, 17e), Clermont n'a jamais su embrayer, la faute à des Brivistes très entreprenants. C'est d'abord Mailei qui aplatissait pour égaliser une première fois (10-10, 26e), avant que Radikedike, auteur d'un magnifique essai, ne permette aux siens de rentrer aux vestiaires sur un score nul (20-20, 40e).

Alors que l'on s'attendait à voir les coéquipiers de Julien Bonnaire revenir sur la pelouse le couteau entre les dents, rien n'y a fait. La colère de Vern Cotter ne suffisait pas à réveiller les troupes. Peu inspiré, Clermont multipliait les fautes de main et se mettait à la faute bien trop souvent. A un quart d'heure de la fin du match, Gaëtan Germain (7/7 pour lui), permettait à Brive de prendre l'avantage pour la première fois (23-26, 65e). C'est à ce moment là que Brock James a enfilé son costume de sauveur. Une passe splendide pour trouver Nalaga (30-26, 67e). Appliqué, le buteur australien a réalisé une mi-temps de haute volée. Et heureusement pour l'ASMCA. Il a offert, dans la douleur, une 66e victoire consécutive toutes compétitions confondues à domicile.  

 
 

commentaires


  • fred98529/10/2013 09:41

    T'es vraiment un comique toi ! T'as que ça à dire à chaque article ? Lâche moi la grappe et oublies moi, ce sera mieux.

  • fred98529/10/2013 09:36

    J'espère que tu auras raison..... ;-) Déjà, qu'ils continuent à envoyer du jeu, qu'ils nous et se régalent, et les résultats suivront automatiquement. J'ai confiance en ce groupe, même s'ils se cassent les dents une ou deux fois à la maison, vu le moral et la confiance du groupe, ils remonteront la pente. C'est ça qui est bien actuellement, c'est de savoir qu'ils vivent bien, jouent bien et veulent réussir ensemble.

  • fred98529/10/2013 09:29

    Ce n'est pas parce que l'objectif initial du CAB, venant de ProD2, était logiquement de se maintenir, qu'il ne pourrait pas y avoir une qualif au final. Ce ne serait pas la première fois; regardes Castres l'année dernière, personne ne les voyait embarquer le Brennus et ils l'ont pourtant fait. Après, je ne dis pas que le CAB se qualifiera sûrement pour les phases finales mais s'ils continuent sur cette voie, rien n'est impossible. Le fait de jouer l'Amlin est un avantage par rapport aux favoris; le staff Briviste économise intelligemment les titulaires et profite d'un groupe pro de grande qualité, motivé et homogène, avec notamment de très bons jeunes, pour effectuer un bon turn over. Lorsque Schvelidze sera revenu à la pile (peut être contre Toulouse), le pack sera de nouveau énorme et difficile à bouger et tout sera possible. Actuellement, si on se base sur le classement Briton et après 6 matchs à l'extérieur sur 10, nous sommes dans les 6 juste devant Grenoble...Une victoire contre Toulouse et le maintien sera déjà en bonne voie. Une défaite ne serait pas non plus catastrophique mais le match qu'il faudra absolument gagner, c'est celui contre le BO à la maison car ce sont nos concurrents directs; ensuite, un petit nul à Oyo serait sympa ! ;-)