Top 14

Toulon: Armitage fixé sous "huit à dix jours"

Suspecté de dopage pour un taux de morphine anormalement élevé le jour de la finale du Top 14 le 9 juin dernier, le troisième ligne anglais de Toulon, Steffon Armitage, n'est toujours pas fixé sur son sort, selon l'AFP. Jeudi après-midi, Armitage a été auditionné à Paris par la commission d'appel de la FFR qui rendra son verdict "sous huit à dix jours".

Toulon: Armitage fixé sous "huit à dix jours" L'AFP a précisé: "Dans l'attente de la décision, Armitage, 26 ans, 5 sélections, reste qualifié et pourra donc jouer les deux prochaines rencontres du Top 14, face à Bayonne et au Stade Français. L'encadrement médical du RC Toulon a justifié la présence de morphine par la prise de "Dafalgan codéiné", un produit autorisé, tout au long de la semaine précédant le match, afin de soigner un dos douloureux. Pris à doses élevées, ce médicament produirait une augmentation du taux de morphine. Les analyses d'urine d'Armitage, après la finale du Top 14 perdue par Toulon contre Toulouse (12-18) le 9 juin au Stade de France, avaient révélé un taux anormal de morphine, narcotique interdit en compétition et dont l'usage est passible de deux ans de suspension. Dans un premier temps, le joueur avait été suspendu à titre conservatoire dans l'attente de sa comparution, mais il avait obtenu d'être reçu par le président de la Commission antidopage de la FFR, Robert Antonin, qui avait décidé de lever cette sanction sans attendre son audition devant la Commission".

 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |