Mark CHISHOLM - 16.02.2013 - Racing Metro Bayonne - 18eme journee du Top 14 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top trentenaires 2013: Mark Chisholm au sommet de la vague

Top trentenaires 2013: Chisholm au sommet de la vague

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 04/07/2013 à 09:59 -
Par Midi Olympique - Le 04/07/2013 à 09:59
Du haut de ses 32 printemps, le deuxième ligne, Mark Chisholm, est un maillon incontournable du quinze type bayonnais. Promu capitaine cette saison, l'international australien se sent comme chez lui dans le Pays basque.

Quelle est la meilleure destination possible pour un surfeur ? La côte basque évidemment. Telle donnée pourrait sembler anodine, dérisoire même, pour beaucoup de personnes. Elle n'a pourtant pas laissé Mark Chisholm insensible, bien au contraire. Ce grand amateur de "longboard" n'a en effet pas mis longtemps à se décider lorsque le staff bayonnais a émis le souhait de le recruter. "Au premier contact je ne connaissais honnêtement ni le club, ni sa situation sur une carte géographique, explique t-il sur le site officiel de l'Aviron. On m'a juste dit que c'était à côté de Biarritz et de l'océan. Pour moi c'était parfait, j'ai signé."

Il faut dire qu'en vivant sur la côte Est australienne, pendant plus de vingt ans, certaines prédispositions apparaissent spontanément. Et ce pour le plus grand bonheur des supporters bleus et blancs. Car depuis son arrivée durant l'hiver 2011, ce grand gaillard de près de deux mètres ne cesse d'impressionner les observateurs. Puissant et polyvalent, pouvant évoluer en deuxième comme en troisième ligne, Mark Chisholm s'est emparé tout naturellement du brassard de capitaine en début de saison.

72 minutes de jeu par match

Peut-être est-ce le sel de l'océan Atlantique qui donne à l'Australien une telle longévité. Toujours est-il qu'il demeure le joueur le plus utilisé du Top 14 cette saison avec 1867 minutes disputées. Soit une moyenne affolante de 72 minutes par match. Inusable paraît être l'adjectif adéquat pour qualifier celui qui fût l'un des meilleurs deuxième ligne de la saison.

A Bayonne, Chisholm a apporté toute son expérience internationale (59 sélections avec les Wallabies) à un club qui en manquait cruellement depuis plusieurs années. Sous son influence, le pack Bleu et Blanc s'est trouvé revigoré. Très régulier, l'Australien a été l'homme de base du quinze type du duo Lanta-Deylaud, l'homme de confiance aussi. Une constance qui en impose, tout comme sa maîtrise. Excellent sauteur, l'Australien n'est pas en reste quand il faut faire jouer les muscles pour pousser en mêlée. Des qualités qui font de ce joueur de 32 ans, l'un des éléments incontournables de notre championnat.

Icon Sport

En bref:
31 ans, 59 sélections, 6 essais
1.97m ; 117 kilos
Cette saison : 26 matchs de Top 14, 24 titularisations
3 matchs de Challenge Européen, 3 titularisations