Hugo BONNEVAL - stade francais castres - 8 septembre 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Top révélations 2013: Hugo Bonneval, dans la lignée des grands

Top révélations 2013: H. Bonneval, dans la lignée des grands

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 28/06/2013 à 15:34 -
Par Midi Olympique - Le 28/06/2013 à 15:34
À 22 ans, l’arrière parisien a réalisé sa saison la plus aboutie sous les couleurs du Stade français. Ses performances ont même conduit Philippe Saint-André à le convoquer à un stage de préparation du XV de France.
 

Très peu apparu sous les couleurs stadistes depuis 2009 en raison de son jeune âge, Hugo Bonneval a doublé son temps de jeu total cette saison en étant aligné à vingt reprises toutes compétitions confondues (14 feuilles de matchs en championnat et 6 en Challenge européen). En concurrence avec Jérome Porical pour le poste d’arrière, le fils d’Erik Bonneval est tout de même parvenu à tirer son épingle du jeu, comptabilisant notamment onze titularisations en championnat. Bon sang ne saurait mentir. Adroit ballon en main et doté d’un excellent jeu au pied, le joueur de 22 ans sait également s’infiltrer dans les espaces laissés libres par les défenses adverses grâce à une belle pointe de vitesse. Il dispose toutefois encore, comme tous les joueurs de son âge, d’une belle marge de progression, confessant lui même qu’il lui fallait progresser sur les balles hautes afin d’étoffer sa palette.

En renfort du XV de France

Icon Sport

Appelé à rejoindre le groupe France à Marcoussis fin janvier après le forfait de Vincent Clerc en vue de la préparation au Tournoi des 6 Nations, Bonneval n’est toutefois jamais apparu sur les feuilles de matchs de Philippe Saint-André durant la compétition. Pas retenu non plus pour la tournée en Nouvelle-Zélande, l’arrière parisien sait désormais que le staff du XV de France a un œil sur lui et qu’il surveille de très près ses prestations en club. La saison prochaine, au sein d’un Stade français "new look" et renforcé par la venue de quelques grands noms, le Toulousain d’origine tentera de gagner encore du temps de jeu sous les ordres d’un nouvel entraîneur, Gonzalo Quesada, habitué à diriger les lignes arrières. Le mélange annoncé de stars venues de l’hémisphère sud (Mornè Steyn, ou Digby Ioane) et de jeunes talents stadistes ambitieux (Plisson, Sinzelle, Flanquart) pourrait bien former un cocktail détonnant. Si la recette fonctionne, Hugo Bonneval aurait alors tout pour devenir l’une des coqueluches du nouveau Stade Jean-Bouin.

En bref:
22 ans
Formé au Stade français
15 matchs de Top 14 (1 essai), 6 matchs en Challenge européen (4 essais)

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×