Top 14

Top 14 - Toulon-Montpellier (51-6) - Toulon fait payer la note à Montpellier

Rugby Club Toulonnais51 - 6Montpellier Hérault Rugby

Enorme réaction d'orgueil du leader toulonnais qui a passé plus de cinquante points à Montpellier à Mayol (51-6). Le RCT a retrouvé tout son éclat.

 
Toulon fait payer la note à Montpellier - Rugby - Top 14Icon Sport
 

On attendait ce choc entre Toulon, leader en perdition la semaine dernière et donc sur le pied de guerre, et Montpellier dans une forme ascendante et vainqueur des Varois en H Cup en janvier. Mais l’affiche a fait pschitt, l’omnipotence toulonnaise étouffant les Héraultais (51-6). A la lecture des XV de départ, ce match à sens unique était prévisible, Galthié ayant choisi de se passer de Nagusa, Tulou (entré à un poste inédit de centre) ou Paillaugue au coup d’envoi. En face, les guerriers varois, à l’orgueil, ont soldé les comptes. A l’humiliation girondine, les Varois ont relancé d’une rossée face au quatrième du Top 14. Façon d’occulter l’idée d’une fringale persistante. Toulon a maintenant onze points d’avance sur Toulouse, troisième et défait vendredi soir par les cœurs catalans.

Il est de retour Botha !

En H Cup, les avants varois avaient subi la furia montpelliéraine avec une troisième ligne Bias-Tulou-Beattie et Mamuka Gorgodze en deuxième ligne. Ce samedi après-midi, les lions sont restés dans la cage, éteints par la puissance des Masoe, Fernandez-Lobbe, Van Niekerk, Kennedy ou Botha. Ce dernier de retour la semaine dernière a mis une semaine à retrouver son influence sur la machine varoise. A 6-0 pour le RCT, le vieux Bakkies fit parler son expérience/fourberie (rayez la mention inutile !) pour tamponner Audrin, l’ailier héraultais qui, telle une quille, valdingua sur Durand et le percutant en l’air. La manœuvre trompa M. Garcès qui adressa un carton jaune au malheureux Audrin (13e). A 14 contre 15, le MHR encaissait un essai de Van Niekerk suite à une chevauchée de Palisson gourmand dans un trois contre un galvaudé, sans conséquence finalement (13-0, 22e).

Pénalisés huit fois en première période, les Héraultais prenaient cinq pénalités de Wilkinson (un échec) et joueront encore à 14 après un en-avant volontaire de Gorgodze. Le RCT porta l’estocade juste avant la pause avec Giteau en détonateur et Kennedy, qui joua à merveille des percussions aujourd’hui, à la finition (29-3, 40e). Le match terminé, Fabien Galthié ne pouvait qu’espérer une seconde mi-temps honorable. Ce fut la débandade. Certes, le MHR - avec son turn-over - a un championnat à gérer au gré des formes du moment mais cette défaite fait tout de même désordre. Car de 29, le score s’engrossa pour dépasser la barre symbolique des cinquante points. Lapeyre, Giteau et le jeune Roux, pour son premier match à Mayol, concrétisèrent le récital varois. Pour un vrai choc, on repassera. La lutte engagée pour arracher une place dans les six devrait nous en réserver quelques-uns. Des vrais.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |