Top 14

Top 14, Saison 2013/2014 - Présentation Oyonnax: Prêt à embarquer


Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 16/07/2013 à 17:40 -
Par Rugbyrama - Le 16/07/2013 à 17:40
Oyonnax: Prêt à embarquerEn survolant le Pro D2 tout au long de la saison dernière (111 points), les Rouges et Noirs ont montré qu'ils avaient largement le niveau pour accéder à l'élite.
 

Union Sportive Oyonnax

Fondé en 1909
Président: Jean-Marc Manducher
Entraîneurs: Christophe Urios et Frédéric Charrier
En 2012-2013: 1er en Pro D2
Palmarès: 1 championnat de Pro D2 (2013), 1 Challenge de l'Espérance (1991)
Stade: Charles-Mathon (12 000 places)

L'OBJECTIF: Le maintien

Si dirigeants et joueurs ne se sont pour l'instant pas fixés d'objectifs précis, la priorité d'Oyonnax sera à n'en pas douter de se maintenir cette saison. "Lorsque l'on accède au Top 14, on a toujours envie d'y rester, avouait par exemple l'arrière Florian Denos au Midi-Olympique au mois de juin." En surfant sur la vague qui leur a permis d'écraser le championnat de Pro D2, les joueurs du président Jean-Marc Manducher espèrent parvenir à leurs fins. Tous les voyants sont au vert dans le Rhône-Alpes. Pourquoi? Car les dirigeants ont anticipé cette montée depuis des mois. Ainsi les finances du club sont saines, le recrutement s'est avéré intelligent et la formule qui a si bien fonctionné l'année dernière n'a, pour l'instant, aucune raison de s'enrayer. Le belle mécanique semble bien huilée.

LA STAR: Benjamin Urdapilleta

Other Agency

L'international argentin (2 sélections) est sans contestation possible le joueur vedette de cette formation. Auteur de 232 points en Pro D2 l'année dernière, l'ouvreur d'Oyonnax doit maintenant confirmer à l'échelon supérieur. Ce demi d'ouverture qui adore jouer près de la ligne d'avantage a inscrit six essais lors de la saison 2012/2013. Des chiffres éloquents qui confirment l'ampleur prise par Benjamin Urdapilleta sous le maillot Rouge et Noir. Doté d'un beau jeu au pied et d'une bonne vision du jeu, il devrait être le maître à jouer de l'équipe entraînée par Christophe Urios.

LE JOUEUR À SUIVRE: Antoine Tichit

Icon Sport

Pas forcément titulaire en début de saison, Antoine Tichit a été la véritable révélation de l'année au poste de pilier gauche. Ce beau bébé de 23 ans et 115 kilos a en effet disputé 23 matchs -dont 15 en tant que titulaire- sous les couleurs d'Oyonnax en Pro D2. Promis a un avenir doré pour beaucoup d'observateurs, le natif de Rouen s'est très vite adapté au monde professionnel. En fera t-il de même en Top 14? La réponse devrait nous parvenir dans les semaines à venir.

LE DÉPART QUI FAIT MAL: Julien Audy

Arrivé en début de saison dernière en provenance de l'Aviron bayonnais, Julien Audy faisait figure de titulaire indiscutable au poste de demi de mêlée à Oyonnax, en témoignent ses participations à l'intégralité des rencontres de Pro D2 en 2012-13 (22 fois titulaires). Il fut même le buteur numéro un du club durant une grande partie de l'année. Néanmoins, même s'il a activement participé à la montée de l'USO dans l'élite, l'ancien joueur du Stade toulousain a choisi de rejoindre la Rochelle à l'intersaison. C'est Agustin Figuerola qui aura la lourde tâche de le remplacer.

Les mouvements:

Arrivées: Silvère Tian (arrière, Agen), Jean-François Coux (ailier, Agen), Damien Lagrange (deuxième ligne, Agen) ; Pierre Aguillon (trois-quarts centre, Carcassonne), Dug Codjo (ailier, Carcassonne) ; Agustin Figuerola (demi de mêlée, Arg) ; Guillaume Boussès (trois-quarts centre, Racing-Métro) ; Damian Browne (deuxième ligne, Leinster) ; Neil Clark (talonneur, Exeter) ; Erwan Iapteff (pilier gauche, Grenoble), Ruann Du Preez (pilier droit, Grenoble) ; Nicolas Vuillemin (demi de mêlée, Clermont espoirs).

Départs: Julien Audy (demi de mêlée, La Rochelle); Fabien Laurent (troisième ligne, Brive) ; Jean-Emmanuel Cassin (trois-quarts centre, Oyonnax), Quentin Witt (troisième ligne, Oyonnax) ; Jérémy Aicardi (ailier, Bourgoin) ; Étienne Ninet (demi de mêlée, Annecy) ; Jan Volschenk (pilier, arrêt) ; Yann Resseguier (pilier, Bourgoin) ; Blanchard (Mâcon), Boscus (Rodez) ; Nauroy (Angoulême). 

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×