Top 14

Top 14, Racing Métro - Gonzalo Quesada: "Le bonus contre Castres, un vrai challenge"


Par AFP
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 22/04/2013 à 13:46 -
Par AFP - Le 22/04/2013 à 13:46
Quesada: "Le bonus contre Castres, un vrai challenge"Condamné à prendre le bonus contre Castres pour avoir le barrage à domicile, Gonzalo Quesada, le manager du Racing-Métro, sait que la tâche sera compliquée.
 

Le Racing est apparu poussif dimanche, comment l'expliquez-vous ?

Gonzalo QUESADA: On est tombé comme on l'attendait sur une équipe du Stade français de très haut niveau, revancharde qui voulait montrer son vrai niveau. Quoi qu'on dise, on a su hier (samedi,ndlr.) que l'on était qualifié. Cela fait plusieurs semaines que ce groupe fait des efforts énormes pour forcer le destin et ça demande beaucoup de travail, surtout au niveau psychologique. Hier on a bu une demie coupe de champagne pour fêter ce premier petit objectif. Je crois que l'on a eu un petit relâchement très inconscient. Au-delà du psychologique, on a eu cette stratégie de mettre 6 (avants) et 2 (arrières) (sur le banc des remplaçants, ndlr). C'est un coup de poker qui a marché dix fois cette saison mais aujourd'hui on a eu Benjamin Fall et Henry Chavancy de blessés donc on s'est retrouvé en difficulté, on a dû réorganiser notre ligne de trois-quarts. Il nous reste deux semaines, il faut se préparer pour rebondir.

Vous serez entraîneur du Stade français la saison prochaine, cela a dû être particulier pour vous ?

G.Q.: Mon intérêt aujourd'hui était à 100% que l'on gagne nous. On est en pleine saison. Je n'avais aucun intérêt à ce que le Stade français gagne cet après-midi. Je l'ai vécu comme tout autre match, j'ai bossé comme un dingue pour essayer de trouver toutes les clés et l'emporter. Très franchement ça n'a pas été aussi particulier que ça. J'étais débordé par l'analyse de notre jeu, de notre stratégie, surtout quand on a eu des blessés et qu'il a fallu réorganiser l'équipe. Aujourd'hui, je n'étais concentré que sur mon équipe et mes joueurs.

Comment aborderez-vous le match contre Castres le 4 mai qui pourrait vous offrir un barrage à domicile ?

G.Q.: D'abord je veux un gros match de rugby. Si possible le gagner. Prendre le point de bonus contre une équipe de Castres qui retrouve son vrai niveau - ils nous ont mis 21 points d'écart au match aller - c'est un vrai challenge. On a 15 jours pour préparer un gros match. J'espère que les joueurs psychologiquement ne sont pas touchés, physiquement non plus. On va vraiment se régénérer. Maintenant, on n'est plus favori de rien, cette casquette on la laisse aux autres. Nous, on se remet au boulot pour essayer que la saison ne s'arrête pas dans deux matches.

Quesada : "Ne pas se contenter de la 6e place" - Media365
 
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×