Top 14

Top 14, Perpignan: Marc Delpoux, l’an II

Pour sa deuxième saison à la tête de Perpignan, Marc Delpoux est satisfait de la préparation ses troupes. Pas question cependant de se reposer sur les acquis de l’année dernière.

 
Perpignan: Delpoux, l’an II - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Devenu en début de saison dernière manager d’un club dont il avait porté les couleurs quatre ans durant en tant que joueur, Marc Delpoux s’apprête à vivre son deuxième exercice en tant que coach des Sang et Or. Après trois semaines de préparation, il se réjouit de constater déjà que les automatismes que le groupe a acquis l’année dernière sont toujours présents. "Tout va plus vite, d'autant plus que les nouveaux ont vite intégré le projet de jeu. C'est un gain de temps intéressant qui permet de gagner en efficacité et de travailler encore plus dans le détail."

Toutefois, afin de ne pas s’installer dans une routine qui pourrait avoir des effets négatifs, l’ancien manager de l’UBB a procédé à quelques agencements en fonction de ce qu’il a pu observer par le passé. "Ce sont des moments durant lesquels nous sommes dans une dimension ludique. On en profite pour mettre des choses en place pour les nouveaux, qui découvrent le projet de jeu, mais aussi des ajustements pour les anciens. Pour l'heure, ce sont des modifications opérées par rapport à nos observations. Ce ne sont pas des changements mais des ajustements qui sont beaucoup plus individuels que collectifs."

Si beaucoup de joueurs usapistes sont actuellement en repos, étant donné que l’équipe catalane a repris l’entraînement très tôt, les choses sérieuses reprendront de plus belle dès la semaine prochaine avec un stage de cinq jours à Font-Romeu. "50% du groupe, à savoir ceux qui ont repris dès le 10 juin, est en repos depuis mardi soir et jusqu'à dimanche, donc on parlera beaucoup plus de lancements collectifs à partir de lundi en stage", détaille ainsi Marc Delpoux.

" Le calendrier? Pas de satisfaction ou d'optimisme "

De retour en H Cup, les Sang et or aborderont également la saison prochaine avec de l’ambition en championnat et l’envie de faire encore mieux que l’année dernière (7e au classement). Samedi dernier, la publication du calendrier 2013/2014 a livré son verdict et l’Usap accueillera trois fois lors des quatre premières journées. Sur le papier, un programme favorable pour le club catalan.

Pourtant, pas question pour l’entraîneur perpignanais de se réjouir. La méfiance est de rigueur: "J'ai pour principe de ne jamais être dans la satisfaction ou l'optimisme quand tombe le calendrier. Des périodes sont d'emblée classées plus difficiles. L'an dernier, c'était celle du Tournoi des 6 Nations où il nous manquait beaucoup de joueurs et où l'on devait se déplacer à Bayonne ou Toulouse. Et ce fut une des meilleures à l'arrivée... On débute par deux matchs délicats à domicile, à savoir Castres et le Stade français, qui sont deux des trois seules équipes à avoir gagné à Aimé-Giral l'an passé."

Entretemps, l’Usap aura eu le temps de se jauger quatre fois en amical, notamment face à Bayonne, Castres et Clermont, et aura certainement davantage de certitudes sur son niveau de jeu.

Top 14, Perpignan: Marc Delpoux, l’an II - Rugby - Top 14 

 - Midi Olympique
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |