Buttin - Clermont Mont de Marsan - 16 février 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14 - Clermont-Mont-de-Marsan (56-3) - La promenade de Clermont

La promenade de Clermont

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 16/02/2013 à 21:09 -
Par Rugbyrama - Le 16/02/2013 à 21:09
Clermont retrouve le goût de la victoire en corrigeant la lanterne rouge montoise (56-3). L'ASMCA a offert un véritable festival en son public, avec 7 essais.

Les Clermontois ont fait le travail. Pourtant amoindrie par de nombreuses absences (notamment des internationaux), l'ASMCA remporte en effet un succès probant dans ce choc des extrêmes et démontre une belle réaction après la défaite sur le terrain du Racing lors de la précédente journée. Face à des Montois valeureux, Clermont a certes mis un peu de temps à se mettre en route mais une fois la machine lancée, rien ne pouvait vraiment l'arrêter. Profitant notamment de l'indiscipline landaise, les Clermontois, réalistes, avaient géré le début de mi-temps via le pied de Brock James (6-0). Mais rapidement, malgré quelques maladresses, les Jaunards trouvaient enfin le tempo. Outre un nouveau coup de pied de James (34e), ils marquaient en effet par deux fois par le biais de Vosloo (22e) et Chaume (39e) alors que les deux formations se retrouvaient en infériorité numérique. Telle une juste récompense de l'envie montoise, Vignau Tuquet limitait légèrement les dégâts mais la seconde période allait s'avérer longue pour les Landais (21-3).

Le festival clermontois

Au retour des vestiaires, sur la dynamique de la première période, les Jaunards ne faisaient plus de quartier et dominaient de la tête et des épaules leur adversaire. Rapidement, les hommes de Vern Cotter marquaient deux essais supplémentaires via Cudmore (42e) et Nalaga (48e) Toujours au courage, les Montois continuaient à tenter des actions mais, dépassés, ils multipliaient les fautes et se retrouvaient en infériorité numérique suite au carton jaune de Taulanga. Ce qui n'arrangeait pas vraiment leurs affaires puisque, déjà omniprésents, les Clermontois lâchaient les chevaux et enchaînaient en marquant via Byrne (60e) et Jacquet (64e). Senio (72e), sur une superbe percée de Rougerie, clôturait le festival d'essais clermontois (56-3).

Grâce à ce succès bonifié, les Auvergnats retrouvent le chemin de la victoire mais surtout confirment leur place de dauphin derrière Toulon, creusant ainsi l'écart sur le Stade toulousain. Reste désormais à capitaliser lors du déplacement à Grenoble lors de la prochaine journée. Même si ce revers était prévisible pour les Montois, cette amère défaite donne un coup de frein à la dynamique landaise lancée après leur victoire de la semaine dernière. Désormais, tous les esprits sont tournés vers la rencontre à Agen, véritable concurrent du bas de classement.

 
 

commentaires


  • le Thiernois17/02/2013 14:36

    Bien tes 2 coms comme quoi nous avons une profondeur de Banc que le RCT n'a pas enkor et que je lui souhaite si Mr MB veus etre moins con et profité des jeunes du RCT au lieu d'allé recruté à tout va à travers le Monde........Ok pour le futur Champion d'Europe et pourquoi pas aussi futur Champion de France(l'ASMCA)

  • le Thiernois17/02/2013 14:28

    Merci de dire que l'ASMCA est une Porsche mais au moins la Porsche qui a connut des ratés à Perpignan et au Racing à réglé ses injecteurs......Mais il y a des clubs de top 14 qui ont l'aspect d'une Porsche qui n'ont pas eu l' occasio d'értrillé Mdm chez eux il ya quinze jours......Aprés le seul Gros qui Budget qui ne fait jamais allusion qu'il est privé des ces pieces maitresses c'est CLERMONT!!!!!!!!!

  • Stef38017/02/2013 13:18

    Bien sûr, ce score fleuve ne veut pas dire grand'chose car la différence de potentiel entre Clermont et MDM est trop flagrante pour espérer une opposition suffisante. Il reste que les jaunards ne psychotent pas et que lorsqu'il y a des points à prendre, ils les prennent. C'est clairement l'équipe la plus impressionnante du championnat avec Toulon. On parle davantage des joueurs de la rade qui sont capables de passer 40 ou 50 points à tout le monde (en tout cas, jusqu'au 4e du championnat), mais Clermont a à peine moins de panache, développe un jeu très séduisant et me semble faire preuve d'une solidité et d'une régularité supérieures. Le mano a mano promet d'être passionnant, avec naturellement les Toulousains en embuscade, en méforme actuellement mais capables de tout sur un match.