Top 14

Top 14, Clermont - Mike Delany: "Aider Clermont au plus vite!"

Transfuge du club japonais des Panasonic Wildknights, l’ouvreur international néo-zélandais Mike Delany (une sélection) a connu ce mercredi matin son premier entraînement avec son nouveau club, l’ASMCA. Il nous confie ses premières impressions sur le club auvergnat.

 
Delany: "Aider Clermont au plus vite!" - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Comment vous sentez-vous ?

Mike DELANY: Très bien ! Je suis très heureux de m’être dégourdi les jambes avec mes nouveaux partenaires ce matin. Cela m’a fait beaucoup de bien, après un voyage de 24 heures !

Quelles sont vos premières impressions sur le club ?

M.D.: L’ASMCA est un club à la pointe du professionnalisme: chaque année, il vise un titre, qu’il s’agisse du championnat ou de la Coupe d’Europe. L’environnement de travail est exceptionnel, et je sens que tous les joueurs sont très motivés pour aller au bout.

Est-ce que la présence de plusieurs Néo-zélandais dans l’équipe a influé sur votre choix de rejoindre Clermont ?

M.D.: Oui, bien sûr. En premier lieu, cela m’aide à me sentir chez moi. Et puis cela facilitera la communication avec de nombreux joueurs sur le terrain. Mais je vous promets que je vais aussi travailler mon français !

Combien de matchs avez-vous joué au Japon ?

M.D.: Une bonne vingtaine. La saison s’est terminée à la fin du mois de février. L’intersaison est très longue au Japon.

Serez-vous apte à jouer ce week-end ?

M.D.: Oui. Mes papiers sont en règle, désormais ma participation incombe au choix de l’entraîneur.

Etes-vous physiquement à 100% ?

M.D.: Je me sens bien, c’est sûr, mais cela fait aussi un petit moment que je ne me suis plus entraîné de façon quotidienne avec une équipe. Cela dit, je me suis tout de même entretenu de mon côté. Une chose est sûre, je suis très motivé pour aller sur le terrain et aider au plus vite l’équipe.

Souhaitez-vous prendre part à la demi-finale de H cup ?

M.D.: Bien sûr ! Vous savez, c’est pour cela que l’on joue au rugby: pour disputer les meilleurs matchs, se confronter aux meilleurs... Après, je sais que l’équipe a travaillé dur pour en arriver là, et je ne veux prendre la place de personne. Mais je suis là, et si l’on estime que je peux aider... alors ainsi soit-il !

Un mot sur les concurrents auxquels vous serez confrontés au poste de demi d’ouverture ?

M.D.: Je sais que Clermont dispose de deux demi d’ouverture de grande qualité. J’ai déjà vu jouer Brock James en Nouvelle-Zélande. Je sais que c’est l’un des meilleurs ouvreurs du Top 14. J’ai beaucoup de respect pour mes coéquipiers.

 - Midi Olympique
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |