Laurent TRAVERS - 05.01.2013 - Grenoble Castres - Icon Sport
 
Top 14

Top 14, Castres - Laurent Travers: "Il y a de quoi être inquiet et vigilant"

Travers: "Il y a de quoi être inquiet et vigilant"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 10/04/2013 à 18:26 -
Par Midi Olympique - Le 10/04/2013 à 18:26
Avant de recevoir une équipe girondine décomplexée et euphorique, ce week-end, l'entraîneur des avants du CO préconise la plus grande prudence. En cas de victoire, les Castrais pourraient décrocher leur ticket pour les phases finales. Et commencer à rêver à un barrage à domicile.
 

Que vous inspire cette rencontre face à une équipe de l'UBB qui vient sans pression à Pierre-Antoine ?

Laurent TRAVERS: Nous n'avons pas peur mais nous sommes avant tout prudents. Quand on regarde leurs six derniers matchs, les Bordelo-Béglais marquent quarante points en moyenne à domicile et perdent de un ou deux points chez des gros. Avec le Racing-Métro, c'est une des équipes les plus en forme du moment. Le classement ne reflète pas du tout la qualité de cette équipe. Ce n'est pas de la langue de bois que de le dire. Il y a de quoi être inquiet et vigilant. J'espère que ce sera une bonne inquiétude. Elle est tout à fait légitime en tout cas. Les joueurs sont conscients qu'ils vont affronter une belle équipe.

Avec le recul, que retenez-vous de votre grande performance réalisée à Perpignan (20-21) ?

L.T.: L'équipe n'a rien lâché et s'est arc-boutée sans craquer. Elle a montré un état d'esprit et une solidarité à toute épreuve. Mais l'important maintenant est de rééditer ce genre de performances et de maintenir le même niveau d'implication. L'équipe doit être capable de se transcender autant chaque semaine. De toute manière, nous ne pouvons nous permettre tout relâchement. Le niveau de ce Top 14 ne l'autorise pas. Le moindre faux pas serait très préjudiciable. L'an passé, avec 69 points, nous avions fini quatrièmes. A trois journées de la fin, le CO a presque atteint ce total (66) et n'est pas sûr d'être qualifié. Le classement parle de lui même. Si l'on a l'impression que notre saison est plus aboutie, l'important est qu'elle soit au final aussi bonne voire meilleure que la précédente...

Le barrage à domicile commence-t-il à être un objectif avouable ?

L.T.: Procédons étape par étape. La priorité reste de décrocher notre ticket pour les phases finales pour la quatrième année de suite. Peu de clubs l'ont réalisé, ce serait une vraie belle performance. Après, une fois que nous l'aurons obtenu, il sera temps d'aller chercher la cerise sur le gâteau avec le barrage à domicile. Les joueurs sentent que la fin du championnat approche. Il nous faut encore donner un coup de rein. La pression continuera encore plus à monter quand le ticket pour les six sera obtenu.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×