Essai Julien Malzieu - clermont bordeaux bègles - 4 mai 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14, 26e journée, AMSCA-UBB (67-3): Clermont, 60e rugissante

Clermont, 60e rugissante

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 04/05/2013 à 19:01 -
Par Rugbyrama - Le 04/05/2013 à 19:01
Au terme d'un véritable festival offensif contre Bordeaux-Bègles, les Clermontois ont signé un 60e succès de rang à domicile, un record. L'ASMCA finit première.

Anthony Floch peut être heureux. Entré seul sur la pelouse imprenable de Clermont, il a fait ses adieux au public auvergnat par un après-midi radieux. L’ASM a assuré sa première place en disposant de Bordeaux-Bègles (67-3) et trône dorénavant seule dans le livre des records avec cette soixantième victoire de rang à domicile toutes compétitions confondues.

Cette marque historique restera donc comme la dernière de Floch dit "Flochy" ou "Le Chinois" sous le maillot jaune et bleu. Son grand pote, Julien Malzieu, se devait d’honorer les adieux émouvants de l’arrière de 30 ans, né à Clermont et qui fut du 29 mai 2010, jour sanctuarisé par le premier Brennus auvergnat. Alors l’ailier y alla rapidement de son doublé. Nakaitaci puis James jouèrent les entremetteurs entre le Ponot et l’en-but girondin. Malzieu n’avait qu’à finir à chaque fois.

Orgie d’essais et adieux d’un enfant du pays

Avant, c’est un autre monument clermontois qui s’était distingué. Elvis Vermeulen, capitaine fracasse qui avançait à chaque impact, trouvait une récompense à son activité en marquant en coin sur un service de Noa Nakaitaci, qui s’inscrit dans la droite lignée de Nalaga ou Sivivatu. Le Fidjien commit tout de même une faute de goût sous forme d’en-avant volontaire qui lui valut un carton jaune.

Pas de quoi contrarier les plans d’Auvergnats qui contenaient une UBB joueuse bien sûr mais surtout indisciplinée, brouillonne et étouffée en seconde période. Avec Adams, Lopez ou Talebula déjà en vacances, Clarkin sur le banc, Bordeaux-Bègles débarquait à Clermont avec l’air de celui qui ne veut pas gâcher la fête. Paroxysme d’un après-midi tranquille, Anthony Floch quitta ses partenaires à la 64e minute au cœur d’une orgie d’essais (neuf au total). L’ovation du "Michelin" à un de ses enfants chéris - qui prend la direction de Montpellier – fut à la hauteur de l’apport du "Chinois", auteur d’un drop libérateur contre l’Usap lors du Brennus.

N’aura manqué qu’un essai de "Flochy" pour parachever ce succès qui permet donc à Clermont de finir premier. Le programme est désormais connu : finale à Dublin le 18 mai, demi-finale du Top 14 le 25 et possible finale du championnat le 1er juin. Avec cet effectif, cette cohésion et cette qualité de jeu, le rêve est permis. Celui d’un doublé qui permettrait à Floch mais aussi à Skrela et Senio d’entrer une dernière fois en communion avec leur public place de Jaude. Vraiment utopique ?

 
 

commentaires


  • ASMalzieu09/05/2013 14:59

    L'ASM est une fusée cette année ! Le sera t-elle encore quand elle aura atteind le summum des compétitions ou se replacera dans la léthargie d'avant Vern, c'est à dire 6 ou 7 é au classement...

  • amiFernand06/05/2013 08:54

    ah Boby Lapointe ... un petit bonhomme certe mais un GRAND poète de l'absurde et dont je suis aussi un inconditionnel admirateur , mais je n'ai jamais eu la chance de la rencontrer !

  • hugo0205/05/2013 17:45

    L'ASM est une machine en ce moment. Ils sont quand même capable d'aligner 2 équipes compétitif voir plus ! Mais bon on ne peut pas tirer d'enseignements de ce match car Bordeaux avait mis ces meilleurs en vacances (Talebula, Lopez, Avei et compagnie ..). De toute façon Ibanez l'avait dit que la victoire aurait été un miracle, et que le score l'importé peu. Les Bordelais n'ont quand même pas démerité et bravo a eux. Peut-être l'année prochaine les phases finale ! Vous en avez les capacités !