Bordeaux Bègles Bayonne - 30 mars 2013 - Icon Sport
 
Top 14

Top 14 - 23e journée - Bordeaux-Bègles-Bayonne (39-13) - Le maintien est presque en poche pour l'UBB

Le maintien est presque en poche pour Bordeaux-Bègles

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 30/03/2013 à 21:20 -
Par Rugbyrama - Le 30/03/2013 à 21:20
Bordeaux-Bègles est quasiment sauvé après son succès bonifié acquis devant Bayonne (39-16). L'UBB s'est régalée offensivement avec cinq essais.
 

Les matchs à domicile se suivent et se ressemblent pour l'Union Bordeaux-Bègles. Mais pour la première fois de la saison, c'est à André-Moga que les hommes de Raphael Ibanez remportent une victoire probante face à l'Aviron bayonnais (39-13). Même si ce succès a mis sensiblement plus de temps à se dessiner, les Girondins débutaient la partie tambour battant sur une pelouse balayée par un vent tourbillonnant. Auteur de vingt premières minutes euphoriques, ils réalisaient en effet une entame de rêve en marquant trois essais par Avei (3e), Carballo (14e) et Madaule (20e) complétés par un coup de pied de Lopez (8e). Face à eux, les Bayonnais ne voyaient pas le ballon et se trouvaient clairement en difficulté en touche. Pourtant, malgré la foudre girondine, Bayonne se montrait réaliste et sur sa première incursion marquait au pied via Potgeiter (11e). Profitant alors d'une baisse de régime des Unionistes que l'on croyait lancés, l'Aviron bayonnais, par un essai d'O'Connor (25e, 22-10), revenait sensiblement au score et relançait alors la partie.

Les Girondins sur la voie du maintien

Au retour des vestiaires, la tendance s'inversa quelques peu. Sur la dynamique de sa fin de première période, l'Aviron bayonnais multipliait les temps de jeu et dominait clairement cette reprise. D'autant plus que l'Union Bordeaux-Bègles se retrouvait rapidement en infériorité numérique (Talebula 42e). L'occasion rêvée pour les hommes de Christophe Deylaud. Et pourtant, malgré toute la bonne volonté du monde, les Basques n'arrivaient pas à concrétiser leurs nombreux temps forts se contentant juste d'une pénalité de Potgieter (52e,22-13). Le coche était alors passé pour l'Aviron. Car au retour de Talebula, se réveillant comme d'une léthargie de dix minutes, l'UBB retrouvait de sa superbe bien aidé par un Le Bourhis cinq étoiles. Et le festival reprenait du côté d'André-Moga avec le remake de l'entame de la première période. Une pénalité de Lopez (76e) et deux essais supplémentaires de Clarkin (76e) et Madaule (79e) sonnaient le glas des ambitions bayonnaises.

Malgré quelques passages à vide, l'Union Bordeaux-Bègles remporte une victoire probante devant son public et décroche le point de bonus offensif. Un succès bonifié qui voit le maintien se rapprocher de plus en plus pour les hommes de Vincent Etcheto. D'autant plus qu'Agen s'est incliné face à Clermont et repart bredouille de sa sortie auvergnate. L'élite tend désormais les bras aux Girondins.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×