Antoine BATTUT Joffrey MICHEL - racing metro perpignan - 23 mars 2013 - Icon Sport
 
Top 14

Top 14, 22e journée, RM92-Perpignan (23-19): Le Racing marque son territoire

Le Racing marque son territoire

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/03/2013 à 19:33 -
Par Rugbyrama - Le 23/03/2013 à 19:33
A Colombes, le Racing Métro a enchainé un neuvième succès de rang contre Perpignan, concurrent direct aux phases finales. L'Usap a pris le bonus défensif.
 

Présenté à juste titre comme le choc de cette 22e journée de Top 14, ce Racing Métro-Perpignan aura été à la hauteur de l'évènement. Au terme d'une partie qu'ils auront plutôt dominé, les Franciliens ont remporté un précieux succès. Le neuvième d'affilé en championnat. A l'aise en début de rencontre grâce notamment à l'appui du vent, ils prenaient rapidement l'avantage après une mêlée bien négociée. Le point fort des hommes de Gonzalo Quesada ce samedi après-midi à Colombes (3-0, 10e). Pendant ce temps, Perpignan n'existait pas et se contentait des miettes pour rester dans le coup au tableau d'affichage (9-3, 25e).

Alors que l'on se dirigeait vers un premier acte très serré, comme toujours entre les deux équipes, Hernandez inscrivait un essai en bout de ligne quelques minutes avant la pause. Une sortie de mêlée propre et un ballon volleyé par Bobo permettaient à l'arrière argentin de se coucher dans l'en-but (14-6, 34e). Après un nouveau supplice infligée aux avants catalans, Wisniewski rajoutait même trois nouveaux points juste avant de rentrer aux vestiaires (17-6, 38e).

Neuvième succès de suite pour le Racing

Un avantage au score intéressant puisqu'il restait quarante minutes à disputer contre le vent. Ne voulant pas reculer, ni offrir des pénalités faciles à James Hook, les Racingmen continuaient d'occuper le camp adverse. Un début de seconde période totalement fermé qui ne permettait pas aux Catalans de réduire l'écart. (20-9, 65e). C'est finalement sur une superbe inspiration de son buteur Gallois que Perpignan parvenait enfin à inscrire un essai. A la réception d'une diagonale, Farid Sid aplatissait avec le ventre et ramenait les siens dans le bonus défensif (20-16, 66e). Plus frais physiquement et portés par cette réalisation, les joueurs de l'USAP terminaient beaucoup mieux la rencontre. Mais trop indisciplinés, ils voyaient le Racing se mettre à l'abri après une pénalité de Wisniewski (23-16).

Malgré cette nette domination dans les dernières minutes, Perpignan ne trouvait pas la faille. Une passe mal ajustée de Tuilagui sonnait le glas des espérances catalanes (23-19, 80e). C'est bien le Racing Métro qui sortait vainqueur de ce duel et qui poursuivait sa marche en avant. Le club francilien pointe désormais à la quatrième place provisoire, à six points de son adversaire du jour. Assurément la bonne affaire du week-end. 

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×