Iain BALSHAW - biarritz castres - 16 fevrier 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14, 19e journée - Biarritz: Une victoire pour recoller

Biarritz: Une victoire pour recoller

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 22/02/2013 à 09:34 -
Par Rugbyrama - Le 22/02/2013 à 09:34
Le Biarritz Olympique Pays Basque reçoit samedi, le Racing Métro dans ce qui sera l’un des grands duels de cette 19ème journée. Un tournant dans la saison des Biarrots, toujours en course pour une qualification en phases finales du Top 14.

Les Basques restent sur une série de bon résultats et pourront s’appuyer sur ces derniers, pour défier le Racing Métro du président Jacky Lorenzetti. Hormis la défaite (10-33) concédée à Montpellier, le BOPB enchaine les bonnes performances et fait de nouveau trembler les plus grosses cylindrés comme le Stade toulousain (14-19). Les dernières victoires ont permis aux joueurs d’engranger un surplus de confiance qui leur faisait défaut en début de saison : "Je suis confiant pour l'avenir, on est dans une bonne dynamique de travail. Même si tout n'a pas été parfait et qu'on aurait sans doute pu tuer le match, il y a eu des choses positives contre Castres", a affirmé l’ailier américain, Takudzwa Ngwenya, sur le site du club. Toujours en course pour la qualification aux phases finales du Top 14, les Biarrots ne peuvent se permettre de chuter à domicile comme l’explique le troisième ligne centre Raphael Lakafia sur le site du BOPB: "Ce sera forcément compliqué, mais c’est une rencontre qu’il faudra impérativement gagner si on veut espérer rester dans la course".

Ngwenya: " Le Racing joue encore trop de manière individuelle "

Respectivement dixièmes et septièmes du Top 14, en cette saison 2012-2013, Basques et Franciliens ont emprunté une trajectoire similaire. Après un début de parcours en dents de scie, les deux clubs ont enfin trouvé leur rythme de croisière. Mais sur le terrain, tout semble les opposer: "Le Racing est une équipe qui joue bien, mais qui selon moi qui joue encore trop de manière individuelle" a constaté Ngwenya. Avant d'ajouter: "Si nous arrivons à bien jouer ensemble, comme nous l’avons fait à Toulouse ou à la maison contre Castres, nous pouvons l’emporter". Des ambitions à la hauteur des prestations sportives des hommes du duo Faugeron-Rodriguez, qui pointent désormais à cinq longueurs de Grenoble, sixième du classement. Mais rien n’est encore fait: "Souvent à Biarritz, nous sommes notre propre adversaire... L’objectif à présent est de nous concentrer sur nous, notre jeu et sur ce que l’on souhaite mettre en place", a confié Raphael Lakafia. En cas de victoire, les Basques talonneront leurs homologues Franciliens d’un petit point. Attention donc à ne pas rater la marche.