Seremaia BAI - Castres stade français - 9 février 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14, 17e journée, CO-SFP (44-13): Le réveil de Castres contre le Stade français

Le réveil de Castres

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 09/02/2013 à 17:46 -
Par Rugbyrama - Le 09/02/2013 à 17:46
Après cinq défaites de rang toutes compétitions confondues, les Castrais ont retrouvé le chemin de la victoire contre le Stade français (44-13).

Certainement soucieux de renouer avec la victoire, Castres, contre le vent, réalisait une entame probante se montrant réaliste et ouvrait le tableau de marque via le pied de Kockott (4e, 3-0). Certainement moins bien rentré dans la partie offensivement, le Stade français se montrait à son tour dangereux et se voyait refuser un essai qui aurait pu tout changer. Alors qu'un duel de buteurs s'engageait (6-3), Paris, malgré de réelles velléités offensives, était bien trop maladroits pour espérer faire la différence. Pourtant malmené en mêlée, Castres se montrait opportuniste et ne se faisait pas prier pour profiter de ses erreurs marquant deux essais en première période via Cabannes (24e) et Andreu (40e, 20-6). Même si rien n'était fait pas dans cette partie, le CO tenait le bon bout et guettait la réaction d'orgueil des Parisiens.

Castres réaliste et opportuniste

Et les Castrais, privés d'Andreu, blessé sur son essai, avaient bien raison de se méfier car le Stade français, sûrement revigoré par les propos des entraîneurs à la pause, reprenait cette seconde période tambours battants et marquait un essai via Warwick (42e, 20-13). Mais une nouvelle fois, cela tournait en faveur des Castrais qui, réalistes, ne laissait que peu de répit à leurs adversaires du jour et se montraient dangereux sur chaque action. Alors que la concrétisation pêchait quelque peu en début de partie, les hommes de Laurent Labit ne rataient pas le coche et prenaient le large au score. Via un drop de Baï (44e) et trois essais de Teulet (49e), Taumoepeau (56e) et Martial (78e, 44-13) alors que le Stade Français finissait la partie en infériorité numérique.

Grâce à cette victoire bonifiée, Castres réalise une performance probante qui, outre le fait qu'elle fait du bien au moral, permet de continuer à bien figurer en haut du classement profitant notamment de la défaite de Grenoble face à Mont-de-Marsan. Un succès qu'il faudra rapidement confirmer lors du déplacement au Biarritz olympique. Pour le Stade français, les matchs à l'extérieur se suivent et se ressemblent. Il faudra alors puiser dans les réserves pour continuer à faire bonne figure à domicile face à Bordeaux-Bègles lors de la 18e journée de Top 14.