Julien Tastet - toulouse mont de marsan - 25 aout 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Tastet: "Une remise en cause productive pour les Montois"

Tastet: "Une remise en cause productive pour les Montois"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 03/11/2012 à 12:16 -
Par Rugbyrama - Le 03/11/2012 à 12:16
Malgré la défaite à Montpellier ce jeudi (16-32), Julien Tastet, le troisième ligne et capitaine de Mont-de-Marsan, se dit fier de la réaction de son équipe.

Après votre non-match face à Bordeaux-Bègles, le Stade montois a, malgré cette nouvelle défaite contre Montpellier, plutôt bien réagi...

Julien TASTET: Je suis fier de mes partenaires. Le groupe a tenu les promesses qu'il s'était faites. Nous avons fait bonne figure dans des secteurs importants comme la défense et la conquête. Il nous faudra cependant gommer pour la suite ces détails, comme la discipline qui nous pénalise. Mais l'état d'esprit était bon. L'équipe s'est bien battue. Le dernier essai inscrit à la sirène par Vassili (N.D.L.R: Bost) en atteste.

Les nombreuses marques présentes sur votre visage témoignent de l'âpreté de l'affrontement. On imagine qu'après un tel combat, vous avez la batterie complètement à plat...

J.T.: Je suis usé, cassé de partout, mais je sais pourquoi. C'est de la bonne fatigue. Personne dans l'équipe n'a triché. Continuons à afficher cette envie et nous finirons bien par remporter une victoire. Désormais, notre unique objectif est de gagner un match.

Entre l'annonce du départ de Stéphane Prosper, la défaite face à Bordeaux-Bègles et l'explication musclée qui s'en est suivie avec votre président (Jean-Robert Cazeaux, N.D.L.R), vous avez passé une semaine très difficile...

J.T.: Les échanges que nous avons eu dans la semaine avec nos entraîneurs ont été productifs, Nous avons mis des mots sur ce qui ne fonctionnait pas. A la sortie, notre prestation est très encourageante. Après une défaite, on jette souvent la pierre aux entraîneurs. Mais les joueurs étaient les seuls coupables de l'échec face à Bordeaux-Bègles. Nous avions commis des erreurs grossières qui nous ont coûté la victoire. Je m'inclue bien évidemment dans le lot. Il était nécessaire de se remettre en cause. Cela a plutôt porté ses fruits.