Top 14

Mach: "Castres doit se comporter en patron à domicile"

Avant de recevoir Clermont vendredi soir, en ouverture de la 8e journée, le talonneur du Castres olympique, Brice Mach, pleinement remis de sa grave maladie, se veut vigilant mais rassurant. Les deux défaites de suite à l'extérieur n'ont pas ébranlé le CO et sa volonté de rester invaincu à domicile.

 
"Se comporter en patron" - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Castres accueille Clermont ce vendredi après deux défaites, frustrantes, à l'extérieur. Le doute a-t-il commencé à gagner le vestiaire ?

Brice MACH: Non, les certitudes ne sont pas parties. L'équipe garde confiance dans le projet de jeu et dans son collectif. Mais ces deux défaites sont embêtantes car personne n'aime finir aussi près de la victoire. Nous ne sommes pas passés loin à Montpellier, comme au Stade français. A Toulon, ça a été plus dur. Mais quand on regarde la totalité, on se rend compte que l'équipe a ramené des points de presque tous ses déplacements. Et en se penchant sur le contenu, ce n'est pas trop mal. Il ne faut pas tout remettre en question sur un ou deux matchs où le collectif s'est peut-être manquée. Nous préparons la venue de Clermont sereinement. Il faut se rattraper ce week-end et, pour cela, garder notre cohésion.

Vous êtes redescendus à la huitième place. La victoire est-elle impérative pour ne pas perdre le contact avec le peloton de tête ?

B.M: Le groupe s'est de toute manière fixé pour objectif, en début de saison, de tout faire pour rester invaincu à Pierre-Antoine. Ou au moins, si l'on venait à perdre, de tout mettre en oeuvre pour obliger nos adversaires à réaliser une grande performance. L'équipe veut se comporter en patron à la maison. Ces matchs nous donnent de la confiance, il faut les aborder très sérieusement. Jusqu'à présent, ça nous sourit car nous y avons mis tous les ingrédients nécessaires. Vendredi, il faudra être vigilant et étouffer l'adversaire d'entrée. Clermont fera peut-être tourner mais nous préparons ce match comme si c'était la grosse équipe. Leurs remplaçants auraient leur place dans pas mal d'équipes du Top 14.

Un petit mot sur votre retour au plus haut niveau après votre grave maladie, un cancer à la thyroïde contracté l'hiver dernier ?

B.M: Je suis assez content de mon début de saison. Je suis surtout heureux d'être revenu à la compétition. Traverser cette maladie a été une sacrée épreuve et j'en suis sorti plus fort. J'ai dû apprendre la patience, même si je déteste ça. Je revis sur le terrain et, donc, en dehors.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |