Top 14

Rougerie: "Les craintes liées à Fukushima m'ont interpellé"

Le centre international de Clermont, Aurélien Rougerie, a décidé de prolonger cette semaine pour deux ans avec l'ASM. Pourtant, il a reçu une offre mirobolante des Toshiba Lupsus. Il explique les raisons de son refus envers le club d'Osaka.

Rougerie: "Les craintes liées à Fukushima m'ont interpellé" "Tout pris en compte, cela faisait trois fois ce que je gagne ici, dévoile Rougerie. Cela fait réfléchir, mais il n’y a pas que l’argent à prendre en considération. Les craintes liées à l’accident nucléaire de Fukushima m’ont un peu interpellé. Je ne voulais pas prendre de risque sur la santé de mes enfants. Pourtant, la découverte d’une nouvelle culture très différente aurait été enrichissante pour toute la famille. Et puis, la deuxième raison de mon choix est liée au challenge sportif qui m’attend encore à l’ASM. Autant au Japon, je ne voyais pas trop l’objectif sportif, là, je sais que les ambitions de Clermont vont rester dans les années à venir très élevées", a déclaré Rougerie à La Montagne.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |