KO Palisson - Racing Toulon - 25 aout 2012 - AFP
 
Top 14

Toulon: Palisson a "perdu connaissance une minute"

Toulon: Palisson a "perdu connaissance une minute"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 26/08/2012 à 16:17 -
Par Rugbyrama - Le 26/08/2012 à 16:17
Victime d’un KO face au Racing samedi, l’ailier de Toulon, Alexis Palisson, a passé un scanner qui n’a révélé aucune anomalie. Rassurant.
 

L’image est saisissante. Après un choc avec le centre du Racing, Henry Chavancy, le Toulonnais Alexis Palisson restait au sol, totalement inerte. Rapidement, plusieurs joueurs se précipitaient pour lui venir en aide et l’arbitre, M. Raynal, arrêtait le jeu. Après intervention du staff médical et des secours, l’ailier international était évacué sur civière alors qu’il restait une petite minute à jouer. Ce dimanche, les nouvelles à son sujet sont plutôt rassurantes. "Alexis a été victime d'un KO avec une perte de connaissance d'environ une minute sans séquelles et sans caractère sérieux. Suite à sa sortie, Alexis a été transporté à l'hôpital de la Pitié-Salpetriere pour réaliser un scanner complet cérébral-cervicale. Ce scanner n'a révélé aucune anomalie. Il a d'ailleurs retrouvé toutes ses capacités dans les heures qui ont suivi le choc", explique sur le site du RCT, le docteur référent du club, Pascale Lambrechts.

De retour le 8 septembre ?

Plus de peur que de mal pour Palisson, qui a quitté la pelouse d’Yves-du-Manoir avec une imposante minerve au cou. L’ailier français a même rejoint le reste de l’effectif en stage du côté de La Teste. Se pose alors la question de son indisponibilité, puisque Palisson a été victime d’un K.O. "La LNR a instauré un nouveau protocole de suivi cette saison visant à mieux contrôler la phase de reprise. Ainsi, la période de trois semaines sans jouer a été remplacée par un protocole de suivi longitudinal. Ainsi tous les joueurs réalisent en avant-saison un bilan cognitif. Suite à un traumatisme comme l'a subi Alexis, un nouveau test identique est réalisé environ 48h après le choc par un neuro-chirurgien pour comparer avec le test initial", précise Pascale Lambrechts.

"Si ce test s'avère concluant, le joueur peut commencer à reprendre progressivement l'entraînement. Ensuite, dix jours après le K.O, un nouveau test cognitif est réalisé. Si ce dernier est de nouveau satisfaisant, alors le joueur peut reprendre la compétition. Dans l'éventualité où ces examens sont concluants, il pourrait affronter Bordeaux-Bègles à Mayol le 8 septembre", rapporte le docteur varois. Quoiqu’il en soit, Palisson va mieux. Et c’est tout là l’essentiel.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×