Ali williams - nouvelle zélande france - 2011 - Icon Sport
 
Top 14

RCT: Ali Williams, le géant all-black se fait tout petit

Ali Williams, une arrivée en toute modestie

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 25/07/2013 à 10:47 -
Par Midi Olympique - Le 25/07/2013 à 10:47
Arrivé ce mercredi en France, le nouveau joueur de Toulon, Ali Williams, n’a pas souhaité tirer la couverture à lui. Sa première mission sera de gagner sa place pour se faire respecter dans un pays qui lui est inconnu.
 

Il est la dernière recrue star du RCT. À peine deux semaines après l’officialisation de son transfert sur la Rade, et malgré quelques soucis avec son avion à son départ de Nouvelle-Zélande, Ali Williams est arrivée à Toulon. Souriant et détendu, le deuxième ligne All Black (32 ans, 77 sélections) a tenu à se faire tout petit. Malgré son statut de champion du monde, il sait que la concurrence sera rude et qu’il devra faire ses preuves pour jouer. "Aujourd’hui commence un nouveau défi pour moi, à savoir gagner le respect des rugbymen et de la communauté du rugby en France. Je suis donc à la fois très excité et un petit peu nerveux", a-t-il d’ailleurs confié à nos confrères de Var Matin.

Après avoir annoncé il y a deux mois sa retraite internationale, le désormais ex-joueur des Auckland Blues a ainsi décidé qu’il était temps pour lui de quitter son pays natal et de s’offrir un nouveau défi. "J’étais arrivé à la fin d’un cycle en Nouvelle Zélande. Il était temps pour moi de découvrir autre chose", a t-il détaillé, alors que sa famille a également le voyage avec lui.

Parfaitement complémentaire avec Botha

Venu pour compenser le retour en Angleterre de Nick Kennedy, Williams devrait ainsi être le parfait complément de Bakkies Botha, dans la cage toulounnaise. Moins dense physiquement que son futur coéquipier sud-africain, son impact dans les phases de conquête, en touche notamment, fait d’ores et déjà saliver tous les inconditionnels du RCT. À 32 ans, ce séjour en France résonne donc comme l’ultime défi de ce monument du rugby international qui fera tout pour étoffer une armoire à trophée vide en ce qui concerne sa carrière en club. Ca tombe bien, après son succès en H Cup, Toulon a encore soif de titres et rêve notamment d’un quatrième bouclier de Brennus !

Icon Sport
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×