Estebanez - Racing Stade français - 1 décembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Racing: Vers les barrages et au-delà

Racing: Vers les barrages et au-delà

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 19/04/2013 à 18:18 -
Par Midi Olympique - Le 19/04/2013 à 18:18
Auteurs d’une deuxième partie de championnat tonitruante, les Racingmen abordent désormais un virage crucial dans leur saison. Avec sept points d’avance sur Perpignan, ils sont tout près de valider leur billet pour les barrages. L’objectif est donc d’obtenir maintenant un billet première classe, c’est à dire finir troisième ou quatrième pour recevoir le quart de finale à Colombes.

Les beaux jours sont de retour, les restaurants ouvrent leurs terrasses et les Tongiens ne sont plus les seuls à porter des tongs. Mais surtout, le Top 14 offre son plus beau visage avec des matchs très enlevés et surtout le parfum des phases finales qui se répand dans toute la France du rugby. En région parisienne, c’est tout un club qui s’y prépare. Excellent depuis la deuxième partie de championnat, le Racing-Métro nourrit de grandes ambitions et doit donc commencer par se qualifier dans les six premiers. Ce qui est pratiquement fait. Avec sept points d’avance sur Perpignan, septième, les Franciliens peuvent voir venir. C'est vrai qu'un point suffit. Mais nous voulons avant tout réaliser une grosse performance dimanche. Prendre du plaisir aussi comme nous le faisons depuis le début de la saison. On fera les comptes à la fin. Et si l'on pouvait faire plaisir à tous les supporters du Racing, si l'on est qualifié, en réceptionnant lors du barrage alors ce ne serait que bénéfique", éclaire le centre Fabrice Estebanez sur le site du Racing.

La quatrième place en ligne de mire

La quatrième place est désormais l’objectif, le leitmotiv des Racingmen. Si la troisième place semble vouée au Stade toulousain, la lutte pour la quatrième reste ouverte entre Castres, le Racing et Montpellier. Tout le monde sait ô combien il est important d’avoir la chance d'accueillir lors du match de barrage. C’est une occasion rêvée pour le club qui reçoit de bénéficier du soutien du seizième homme (et de la recette qu’il amène avec lui). Si les Franciliens veulent se donner toutes leurs chances de jouer le titre, recevoir un barrage ne serait pas une mauvaise affaire. Pour cela, ils doivent lâcher Montpellier et Castres au classement. Distancer les Héraultais se résume à gagner tous les matchs pour conserver le point d’avance qui sépare les deux équipes au classement. La lutte pour cette quatrième place se jouera plus certainement lors de la dernière journée et le match opposant le Racing-Métro à Castres. Bref, le Racing doit gagner tous ses matchs, à commencer dimanche, dans le derby contre le Stade français au Stade de France.

Un derby pour se lancer dans la dernière ligne droite

Quoi de mieux pour commencer le sprint final qu’un match de gala au Stade de France ? Qui plus est dans un derby opposant les deux grands clubs de la capitale qui se disputent la domination de Paris depuis quatre ans. En plus de l’enjeu historico-symbolique, ce derby sera un véritable match à très gros enjeux pour le Racing qui doit absolument s’imposer pour tenter de décrocher ses concurrents à la quatrième place. "Ce match est important et en cas de victoire il nous qualifierait pour les phases finales. Nous en rêvons tous. Plus vite nous aurons notre billet en poche, mieux nous pourrons aborder la suite", s’enthousiasme Maxime Machenaud. Mais ce ne sera pas chose aisée, face à une équipe du Stade français qui prépare une demi-finale de Challenge européen et qui semble sur une bonne dynamique.

L'ouvreur Jonathan Wisniewski reste, quand à lui, sur ses gardes: "Les ingrédients qu'il faudra mettre dimanche face au Stade Français ? Tout simplement mettre autant de respect, de valeur que le week-end dernier à Mont-de-Marsan. On le sait, ils n'ont plus rien à jouer mais les Parisiens restent sur une série assez intéressante. Nous sommes prévenus, nous savons où nous mettons les pieds. On n'aura pas d'excuse à la fin du match". Et Fabrice Estebanez de rajouter: "Ils ont cette demi-finale à Perpignan mais cela reste un derby. À l'aller, ils ont été très déçus de perdre de la sorte, en toute fin de match. Et puis, ça fait quelques temps que nous les voyons jouer... Que ce soit à Toulouse, face à Bath ou contre Agen, ils ont réalisé de très belles prestations. Ce sera rude, âpre et serré comme à l'aller. Et puis le meilleur moyen pour eux de préparer l'Usap serait de faire un très bon match la semaine qui précède cette demi". Les Racingmen ont encore leur destin entre leurs mains. Le deal est simple, s'ils gagnent tous leurs matchs, ils sont assurés de finir quatrième et de recevoir leur match de barrage à Colombes.

 
 

commentaires


  • crazymat2319/04/2013 17:28

    L'essentiel pour nous est que le SF les batte, sinon adieu la 4e place....

  • jpuslefou19/04/2013 17:09

    Je ne peux dire qu'une seule chose, celle que je crierai dimanche après midi au stade : Allez Racing !!!!!!!!