Wisniewski - Racing Clermont - 8 février 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14 - Racing-Clermont (12-6) - Le Racing sur sa lancée

Le Racing sur sa lancée

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 08/02/2013 à 23:10 -
Par Rugbyrama - Le 08/02/2013 à 23:10
Appliqué et efficace, le Racing domine Clermont (12-6) et signe un quatrième succès de rang en championnat, rapprochant les Franciliens de la sixième place.
 

Tournoi des VI Nations ou pas, le Top 14 reprenait ses droits ce vendredi 8 février. Amputé de nombreux internationaux, Clermont alignait pourtant une équipe qui avait fière allure. D'entrée de jeu, elle souhaitait bousculer le Racing-Métro. Des Franciliens qui prenaient peu à peu les devants dans cette rencontre grâce à la botte de Jonathan Wisniewski. Les protégés de Gonzalo Quesada ciblaient parfaitement les difficultés de leurs adversaires. Les Clermontois accumulaient les en-avant, déjà six au quart d'heure de jeu. Les coéquipiers de Sébastien Descons multipliaient les chandelles et enchaînaient ensuite avec de nombreux temps de jeu. La défense auvergnate pliait mais ne craquait pas, notamment grâce à une troisième ligne Vosloo-Lapandry-Bonnaire très agressive. Aucune équipe ne se détachait. Bilan: un petit 6-3 à la pause, personne n'ayant réussi à faire la différence dans le jeu.

Wisniewski, le sauveur

La physionomie restait la même au retour des vestiaires. Mais le Racing-Métro laissait le ballon aux Jaunards qui se montraient plus enclins à contrôler le ballon. Problème pour les Clermontois: la défense des Franciliens n'était que peu inquiétée. Brillante dans l'axe, efficace sur les extérieurs, elle ne laissait aucune brèche aux Auvergnats. Et pourtant, le ballon vivait. Très peu de temps morts, des actions de plus de deux minutes. La rencontre était rythmée mais les occasions d'essais se faisaient trop rares. Sivivatu et Nalaga réussissaient quelques fulgurances mais c'était le Racing-Métro qui allait prendre l'avantage en toute fin de partie. Deux fautes de contest dans les rucks, deux pénalités réussies par Jonathan Wisniewski. Score final: 12-6.

Des ambitions retrouvées au Racing

Comme lors de son dernier match à Perpignan, Clermont laisse échapper les quatre points de la victoire en seconde période. Plutôt efficaces en défense, les Jaunards n'ont pas réussi à trouver la faille en attaque. Ils ont surtout commis trop d'erreurs dans leurs offensives et se sont montrés bien trop maladroits ballon en mains (14 en-avant au total). Les quarts de finaliste de la H Cup enchaînent un deuxième revers de rang et débutent mal la gestion des doublons. Au contraire du Racing-Métro qui retrouve le sourire en cette période hivernale après un automne en dents de scie. Les Franciliens sont enfin lancés dans ce Top 14 et plus personne ne semble pouvoir les arrêter.